Présidentielles 2017

Revolution, revolution...
Répondre
clement
Administrateur du site
Messages : 2020
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Présidentielles 2017

Message par clement » sam. 1 oct. 2016 17:14

Présidentielles 2017
ou pourquoi je voterai pour Jean-Luc Mélenchon
Le cri d'alarme pour un rassemblement de la gauche.


Bonjour,

Suite à un commentaire sur facebook à une vidéo de Jean-Luc Mélenchon que j'ai partagé, j'ai décidé d'ouvrir un sujet sur les élections présidentielles de 2017. Voici la vidéo suivie du commentaire en question :


Pour répondre à ce commentaire, nous devons faire une étude comparative des différents candidats à l'élection présidentielle de 2017 pour comprendre pourquoi cette personne a tord.
Avant toute chose, je tiens à préciser que je soutiens activement Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles de 2017. Je souhaite montrer par cette mon analyse les raisons de ce choix.
Avant chaque élection, je prends l'ensemble des programmes de tous les candidats, je les lis, j'essaie de les comprendre, de lire entre les lignes, d'anticiper les conséquences, pour voter en tant que citoyens éclairé ayant fait un choix réellement démocratique. La réponse à ce commentaire sera l'occasion d'écrire et partager ce processus. C'est aussi l'occasion d'en discuter ensemble.

Normalement, j'effectue cette démarche plus tard, au moment où tous les candidats sont déclarés, mais j'anticipe ici au vu des discussions déjà houleuses. Comme base de travail, je prendrai la liste des candidats de l'infographie réalisée par Les décodeurs du journal Le Monde. Cette liste, et donc le contenu de ce post, est susceptible d'évoluer (nouveau candidats ou certains n'ayant pas obtenu les 500 signatures).

Revu des différents candidats et de leurs idées.

J'attends donc que les personnes qui lisent et répondent fassent le même le travail que moi, c'est à dire prendre le temps de lire, comprendre et critiquer les différents programmes. J'utilise une grille de lecture assez systématique pour comprendre et interpréter les programmes en partant du principe que certains mots ou idées ont des connotations ou des arrières pensées assez précises. Quelques exemples : le mot réforme est aujourd'hui utilisé pour sous entendre une réforme néolibérale ; le mot modernisation signifie dans le contexte actuel un désengagement de l'État ou une suppression des droits sociaux. Le combo qu'on a peut entendre récemment : "il faut réformer le code du travail pour le moderniser". Un autre exemple, la suppression de l'enseignement ELCO peut être considérer comme une mesure xénophobe (volonté de non intégration des enfants issues de l'immigration).

Nathalie Artaud
Je commence par Nathalie Artaud. Je note tout d'abord l'absence de programme sur son blog. Allons voir sur le site de son parti, Lutte Ouvrière, pas de programme non plus, mais des idées:
  1. Le communisme, avec une vision qui me semble dystopique, l'absence de propriété qui donne des contradictions immédiates. Une richesse, par exemple la nourriture, mise en commun, la redistribuer de manière équitable revient à donner à chacun une part. On se retrouve donc à posséder une part de la richesse.
  2. Pourquoi sommes-nous trotskystes ?
  3. Renverser le capitalisme
  4. Qu'est-ce que l'internationalisme ?
  5. Pourquoi faut-il un parti révolutionnaire ?
  6. L'URSS et le stalinisme
  7. Les révolutions sont le moteur de l'Histoire
  8. Les élections permettent-elles de changer la société ? Bon, les points précédents n'étaient déjà pas très corrects, mais là, il y a aussi de la contradiction. Pourquoi se présenter aux élections présidentielles si on considère que changer de président ne changera rien.
  9. Lutte Ouvrière et les élections, on y défend des mandats d'un an. Cela a pour effet de diminuer la corruption, mais s'il y a trop d'élections, les électeurs sont moins enclins à voter. Les pays avec une seule élection peuvent avoir 90% de suffrages exprimés alors qu'en France on peut avoir plus de 80% d'absentéisme. Le nombre d'élections en France est parfois remis en question. Rendez-vous compte, nous avons 8 différentes élections, à 2 tours, cela nous fait nous rendre 16 fois aux urnes par an.
  10. Nos filiations
  11. Après la révolution, quel État ?
  12. L'impérialisme
  13. L'écologie
  14. Violence et pacifisme
  15. Les inégalités sociales ont-elles toujours existé ? La nature humaine Je trouve la réflexion assez superficielle (mais ça va avec nombre de points précédents).
  16. LO et les combats féministes
  17. La classe ouvrière existe-t-elle encore ? Là, je trouve que la question est bien traitée.
  18. Les religions Exactement ce qu'on attend d'un parti de l'héritage de Karl Marx. L'exemple est par contre mal choisi, il y en a d'autres plus percutant et plus difficile à faire capoter.
  19. L'Europe Difficile de me prononcer sur ce point. L'idée est de pousser l'Union Européenne en un seul pays, donc aller à contre pied des souverains, dont le Front National, le Nouveau Parti Anticaptitaliste, Jean-Luc Mélenchon. Il y a un éléments faux dans leur raisonnement qui est de dire que "Le rétablissement des frontières nationales se traduirait par une régression économique et sociale" alors que les pays protectionnistes, la Suisse et les États-Unis pour donner deux exemples connus, sont dans de bonnes configurations économiques.
Sentiment général Une vision trop binaire du monde entre prolétariat et bourgeois qui ne me semble pas refléter la diversité de la société française.

Michèle Alliot-Marie
Son site web est http://nouvelle-france.fr/
  1. Au nom de la grandeur de la France
    Le mouvement c’est la liberté, qui fait de notre pays une nation toujours inventive et dynamique.
    Comprendre néolibéralisme.
    Toute décision doit être mesurée à l’aune des libertés individuelles : la liberté d’expression, d’opinion et de culte, la liberté d’entreprendre, la liberté de sa vie privée, sans oublier la sécurité qui est la première des libertés et la condition de toutes les autres.
    Comprendre réduction des libertés des citoyens prime avant toutes les libertés.
    Face à l’émergence des géants économiques, la construction européenne est une nécessité. Elle ne peut se faire sans le concours des Etats, des peuples et des citoyens.
    La première phrase : pousser la politique néolibérale de l'Union Européenne pour tenter de créer de grands groupes qui auront un poids économique face aux géants américains.
    La seconde phrase : Du coup, il va falloir saigner les citoyens et obliger les états à jouer le jeu de l'austérité.
    Nous voulons l’Europe, mais une Europe qui défend ses intérêts, qui défend ses valeurs, qui défend son mode de vie, qui ne s’ouvre pas sans contrepartie
    La partie en gras vise clairement les immigrants musulmans et les accords avec la Turquie. Il faut lire "qui défend ses valeurs judéo-chrétiennes et qui n'ouvrent pas ses portes aux migrants sans contrepartie".
    La protection de notre environnement est un acte de solidarité envers les générations futures.
    En complète contradiction avec le néolibéralisme défendu. En effet, l'écologie et le néolibéralisme ne sont pas compatibles.
  2. Au nom de la République
    Il faut donc un Etat fort, garant de la cohésion nationale et régulateur de l’économie. Contre le fatalisme et le libéralisme outrancier, nous voulons restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire.
    Là, on va à contresens du point précédent sur l'Union Européenne.
    Nous voulons un Etat arbitre garant de l’équilibre des territoires et de l’égalité des chances et des droits de leurs habitants. Il faut renouer avec l’aménagement du territoire afin de compenser les handicaps et de préserver le dynamisme du monde rural.
    Louable.
    Nous voulons un Etat stratège ayant une vision sur le long terme des évolutions du monde, des exigences de la puissance économique, politique et militaire de la France, de la cohérence nécessaire des efforts et des investissements.
    S'il y a quelque chose d'implicite, je ne le vois pas.
    Nous voulons que les lois de la République soient appliquées à tous et partout. Nous récusons le laxisme et l’attention plus grande portée au délinquant plutôt qu’à la victime.
    Donc moins de prévention, moins de justice, moins d'aide sociale, mais plus de répression et de pouvoir à l'administration et à l'exécutif.
    Il n’est de société libre que si les individus qui la composent se sentent et se savent responsables. Nous croyons qu’il n’est pas de liberté sans responsabilité individuelle.
    Je sens qu'elle cherche à faire passer un message mais je ne vois pas lequel.
  3. Au nom de la Liberté, l’Egalité, la Fraternité
    Nous voulons promouvoir le mérite républicain. Nous récusons l’égalitarisme, le communautarisme et les quotas. L’égalité des chances doit permettre à chacun, quelle que soit son origine, de développer ses talents et de recevoir la juste récompense de son effort.
    Là encore, on vise les démarches sociales et les musulmans.
    Le travail est pour nous une valeur fondamentale, qui participe pleinement de la dignité humaine.
    Cette fois-ci, ce sont plus précisément les chômeurs qui sont visés.
    La libre initiative est le moteur de la confiance. Toutes les forces vives doivent pouvoir se déployer pour construire ensemble la société de demain.
    ok
    La participation de tous à la vie économique est pour nous une priorité. L’association « capital-travail », l’actionnariat salarié, l’intéressement aux résultats de leur travail et la participation à la gouvernance des entreprises conjugueront la responsabilité de chacun et la solidarité de tous.
    Ici, on nous dit qu'il faut travailler plus pour faire gagner plus d'argent à notre patron ou à ses actionnaires.
    Nous voulons un nouveau pacte de solidarité, qui assure le vivre ensemble en permettant à chacun de trouver sa place au cœur de notre société. Le modèle français, c’est aussi la solidarité dans un juste équilibre.
    Il y a probablement une idée derrière que je ne vois pas.
    Nous voulons que les droits soient assortis de devoirs et que ces devoirs soient respectés.
    Elle nous dit qu'on ne devrait pas toucher d'aide sociale. Si aide il y a, alors travail on doit fournir.
    Loin des sirènes du communautarisme, nous pensons qu’il revient au citoyen de s’impliquer dans les débats de la vie publique. Tous les Français doivent pouvoir participer à la vie politique et sociale de notre pays.
    C'est vrai.
Sentiment général Néolibérale, sécuritaire, non humanistique, trop nationaliste.

Henri Guaino
Malheureusement pas de programme, ni de ligne directrice accessible sur son site http://www.guaino.fr/ ou celui pour sa campagne http://www.guaino2017.fr/. Puisqu'il est rattaché à Les Républicains, je le mettrai dans le même paquet.
Sentiment général Rattaché à Les Républicains, donc néolibéral, sécuritaire, non humanistique, trop nationaliste.

Emmanuel Macron
Il faut aller voir du côté de En marche !, 83992 adhérents.
  1. Pourquoi En Marche ?
    1. La France est bloquée La France n'est pas assez néolibérale à son goût.
    2. Partir du réel pour apporter des réponses neuves Il en remet une couche pour dire que non, vraiment, la France n'est pas assez néolibérale.
  2. En Marche, pour rebattre les cartes
    1. Tout commence par la rénovation de l’engagement politique Je suis d'accord.
    2. En Marche, pour remettre la France en mouvement La gauche et la droite est une séparation désuète, donc choisissons la droite néolibérale.
    3. Nos engagements Il n'y a pas vraiment d'idée dans ce paragraphe.
Sentiment général Difficile de comprendre pourquoi il n'adhère pas au parti Les Républicains.

Nicolas Dupont-Aignan
Son parti politique est Debout la France
  • Une économie relocalisée au service de l'Homme
    1. Mettre en place un protectionnisme ciblé pour relocaliser les emplois Protectionnisme mais en gardant l'aspect néolibéral.
    2. Reprendre notre liberté monétaire pour relancer la croissance Là, je n'ai pas les connaissance pour juger.
    3. Créer un écosystème favorable à nos PME Certaines mesures sont convaincantes étant donné quelles semblent effectivement privilégier une économie relocalisée, donc bonne pour l'emploi en France et probablement bonne pour l'écologie.
    4. Refaire de la France la première puissance agricole Contre TAFTA mais ien sur CETA. Je suis surpris de ne pas voir de critique de la PAC. Ça me paraît plutôt bien, sauf "Mettre un terme à l’accumulation des normes et des réglementations toujours plus absurdes".
    5. Mettre au pas la finance pour la remettre au service de l’économie réelle Je manque de compétence en économie pour pouvoir juger pleinement, mais ça semble assez bien, protectionniste, avec une Taxe Tobin (et non pas la), contrôle boursier/spéculation.
    6. Développer le "Made in France" Rien à dire, c'est assez bien.
  • Libérer les forces vives et muscler l’industrie française Assez superficiel, ça ne me semble pas être la démarche à suivre.
  • Une économie verte et durable Un peu court, mais rien à dire.
  • Débrider le moteur économique de la France
  • Garantir l'ordre républicain pour tous
    1. Affronter et vaincre le terrorisme Suppression de l'État de droit.
    2. Maîtriser l’immigration et réconcilier les Français Quotas sur l'immigration et demandeurs d'asile.
    3. En finir avec l'insécurité C'est une proposition qui va à l'encontre de tout ce que j'ai pu apprendre de la justice.
  • Donner du sens à la Fraternité
    1. La révolution de la participation Ça me semble être des bonnes idées.
    2. Combattons les discriminations
      1. Renforcer la cohésion nationale
        Créer un service civique obligatoire et universel de trois mois (qui pourrait fournir une aide pour les associations).
        C'est déjà à l'étude au gouvernement pour le projet Égalité Citoyenneté. Je n'ai pas d'avis tranché.
        Réaffirmer la laïcité républicaine et revenir à la situation apaisée du statut quo de 1905 tout en condamnant et en agissant fermement contre l’intégrisme religieux et les communautarismes (rejet du voile intégral entre autres).
        Là, je ne comprends pas car ça me semble revenir exactement au même point.
        Promouvoir l’égalité hommes-femmes en refusant toute remise en cause (économique ou religieuse) de ce principe fondamental de la République, en favorisant l’autonomie économique des femmes et en luttant fermement contre les violences conjugales.
        Oui !
        Interdire l’utilisation de mannequins trop maigres qui donnent une représentation malsaine de la femme et qui représentent une incitation à l’anorexie, comme cela a été fait en Espagne.
        Re Oui !
        Accélérer l’effort réalisé pour l’intégration de tous les handicapés dans la société et faire de la France un pays modèle dans le monde (création de centres relais, développement du braille, de la langue des signes, intégration dans les écoles et dans le monde du travail…).
        Encore Oui !
        Revaloriser le métier des auxiliaires de vie qui aident les familles dont un des membres est atteint d’une maladie dégénérative type Alzheimer ainsi que les enfants handicapés de manière à ce qu’ils puissent suivre une scolarité la plus normale possible.
        Bien, mais on doit pouvoir même pouvoir aller un peu plus loin pour faire mieux.
        Imposer à l’Etat, aux agents des services publics et à leurs usagers la neutralité absolue vis-à-vis de toutes les religions. Interdire toute subvention publique à un culte, y compris de la part des collectivités locales.
        Là, je ne suis pas d'accord. Mais c'est un sujet trop long pour que je développe mon désaccord.
      2. Garantir l'égalité hommes-femmes Pas mal, si ce n'est qu'il précise ici qu'il supprimera toutes les aides sociales.
    3. Une protection sociale efficace et des services publics pour tous Alors là, on part de ma vision du communisme aujourd'hui, renationaliser le service public, ce qui est très agréable à lire, au discourt du Front National et Les Républicains sur les aides sociales : vous n'en aurez plus.
    4. Un impôt juste pour une France de propriétaires On oscille entre mesure sociale abjecte et très bonnes idées.
  • Reconstruire l’Ecole de la République
    1. Rétablir de bonnes conditions de travail Réflexion assez superficielle, mais correcte me semble-t-il.
    2. Recentrer l’école primaire sur les fondamentaux C'est clairement trop nationaliste, voir xénophobe.
    3. Diversifier l’éducation secondaire Ça semble s'inspirer du modèle Allemand. Je désapprouve complètement. Nombre de crise sociétales aujourd'hui viennent de la substitution de l'école républicaine dont l'objectif est de former un citoyen en une formation professionnelle. Sans esprit critique, sans pouvoir d'analyse, de doute, sans culture, nous sommes condamné à suivre la lancée actuelle avec des hommes et femmes qui ressentent une frustration qu'ils ne savent pas exprimer car il ne comprennent pas comment ils se font duper ni comment combattre les injustices.
    4. Hisser l’enseignement supérieur Très bien, si ce n'est que je n'ai pas compris "Poursuivre l’effort budgétaire" étant donné que les budgets alloués à l'enseignement supérieur et à la recherche continuent de baisser.
  • Donner la parole au peuple
    1. Vive la démocratie locale ! Sans avis.
    2. Redonnons la parole au peuple Plutôt bien.
    3. Pour une République irréprochable Bien dans l'ensemble car ça tente de remettre un peu démocratie dans le système actuel, ce que François Hollande a enlevé.
  • Une France indépendante qui s'adresse au monde
    1. La francophonie et l’économie pour promouvoir la France dans le monde Impérialisme avec action militaire.
    2. La Défense nationale remise à niveau
      1. Sanctuariser le budget de la Défense Mauvaise idée. L'argent pourrait servir à autre chose qu'à construire des portes avions.
      2. Imposer la sortie de l'OTAN Excellente proposition. Aussi proposée par Jean-Luc Mélenchon.
      3. Créer une agence européenne de la Défense On peut s'en passer.
    3. Une nouvelle donne européenne et méditerranéenne Propositions clairement islamophobes. Cela explique pourquoi sortir de l'OTAN pour créer une nouvelle alliance au sein de l'Union Européenne, pour ne plus s'allier aux pays musulmans. Cela est aussi cohérent avec la politique d'intervention militaire en Afrique et Orient pour contrôler certains pays.
Le site n'est pas très bien fait, donc j'espère ne pas avoir oublié des points.
Sentiment général J'aime bien l'aspect protectionniste, mais ça tourne vite à trop de nationalisme et à la xénophobie. L'écologie est survolée. Le côté social et impérialiste sont tout simplement abjectes.

Philippe Poutou
Il est rattaché au Nouveau Parti Anticapitaliste. Il n'a pas de site web et on ne trouve pas de programme sur leur site.
Sentiment général Pas de programme affiché pour l'instant. Cependant, en suivant un peu leur actualité, on connaît les grandes lignes, avec lesquelles je suis en accord. Les discours de Olivier Besancenot sont toujours de très bonne qualité. On voit moins Philippe Poutou sur la scène médiatique.

Marine Le Pen
Sur son site https://www.marine2017.fr/, pas de programme. Allons voir le site du Front National.
  1. Autorité de l’Etat
    1. Anciens combattants Pas mauvais, mais prône l'impérialisme.
    2. Défense Pour les lois de programmation militaire, conter lesquelles je me suis battus, qui entravent la liberté d'expression.
    3. Etat fort Mélange de protectionnisme, critique du néolibéralisme, xénophobie,
    4. Fonction publique Pas trop mal.
    5. Immigration Abject, xénophobe, raciste, islamophobe, impérialisme.
    6. Justice Un mélange de bonnes choses, notamment sur l'augmentation des moyens de la justice, et de complète injustice.
    7. Sécurité Xénophobie, sécuritarisme, injustice.
    8. Services publics Vision moderne du communisme.
  2. Avenir de la Nation
    1. Aménagement du territoire Amélioration de la politique agricole, reprise de contrôle des moyens de transport par l'État, lutte contre les déserts médicaux.
    2. Culture Si ce n'est pas le point sur "Soutenir l’exception culturelle française" et la suppression du statut d’intermittent, l'idée de mettre plus de moyen dans la culture et le patrimoine est une bonne chose. L'axe proposée pour l'indépendance des médias est, me semble-t-il, une bonne piste. J'aime aussi particulièrement les proposition sur internet, bien qu'en contradiction avec d'autres points (renseignements, lois de programmation militaire).
    3. Ecole Il y a une petite réflexion sur l'école républicaine dont j'ai déjà parlé, mais les conclusions et propositions tirées sont globalement en décalage.
    4. Ecologie, sécurité alimentaire et industrielle, protection animale Bien, si ce n'est qu'au milieu ils arrivent à parler de migrants liés à la pauvreté, les déshumanisant.
    5. Enseignement supérieur Des bonnes propositions, mais tachées de beaucoup de racisme, notamment avec des propositions anticonstitutionnelles.
    6. Famille Racisme.
    7. Handicap Assez bien, avec une volonté d'augmenter l'accessibilité.
    8. Recherche Très mauvais. Instabilité de l'emploi de chercheur et menaces.
    9. Santé Raciste.
  3. Politique étrangère
    1. Europe Xénophobe.
    2. Notre politique étrangère Impérialisme.
  4. Redressement économique et social
    1. Agriculture un ensemble de propositions raisonnables.
    2. Dette
    3. Emploi, artisanat et commerce Globalement bon.
    4. Emploi, réindustrialisation et PME/PMI Dilué, il y a une menace pour les acquis sociaux.
    5. Euro Très bien.
    6. Fiscalité Là, on sent des cadeaux fiscaux pour les grandes fortunes et entreprises.
    7. Logement Xénophobe.
    8. Pouvoir d’achat
    9. Retraites et dépendance
  5. Refondation républicaine
    1. Démocratie Proposition du mandat unique à 7 ans, comme le propose François Hollande. "Cette mesure serait un gage d’honnêteté et d’efficacité dans la politique menée par le Chef de l’Etat qui doit agir uniquement en fonction des engagements qu’il a pris devant les Français et non pas en vue de sa future réélection." Je trouve cela très juste. L'aspect sur l'indépendance des médias et d'internet me semble bien. Le reste, je suis assez mitigé.
    2. Laïcité Islamophobie.
On notera le tri alphabétique. Je trouve le site bien fait. Menus clairs. Le programme est exhaustif, avec des titres explicites, une phrase d'introduction, une analyse puis un ensemble de proposition. Exactement ce que j'attends d'un programme politique.
Sentiment général Protectionnisme, certains aspects communistes, mais raciste, xénophobe, islamophobe, injuste, Impérialiste et méconnaissance profonde du monde de la recherche.

Jean Lassalle
Sur son site web, http://www.jeanlassalle.fr/, il est indiqué un rassemblement pour préparer le programme du 6 au 9 octobre, donc à suivre. Néanmoins, on sait qu'il est rattaché au MoDem, donc à l'instar du Parti Socialiste, aura très certainement des valeurs capitalistes.
Sentiment général Le MoDem s'est démarqué par le passé par une vision protectionniste, mais capitaliste.

Jacques Cheminade
Son programme est déjà en line sur son site web http://www.jacquescheminade2017.fr/.
  1. Proposition d'une politique boursière sans aide de l'État, c'est trop peu.
  2. Financement de la recherche mais avec une direction technologique a prendre qui biaisera la recherche, notamment fondamentale, ce qui aura des répercussions sur le long terme.
  3. Sortir de l'austérité bancaire.
  4. Sortir de l'OTAN, l'Euro et l'Union Européenne.
  5. Revoir l'éducation au niveau du primaire, mais rien pour la suite.
  6. Renforcer les moyens de la Banque publique d’investissement pour favoriser les PME et ETI.
  7. Recréer de la diversité agricole.
Sentiment général Programme assez court, mais ambitieux. L'aspect social n'est pas abordé.

Europe Écologie - les Verts
Pas de programme sur leur site web http://eelv.fr/.
Sentiment général EELV met en priorité l'écologie et tente de construire une politique sociale, communiste, altermondialiste et pourtant laissant la place à l'initiative.

Les Républicains
Avant même de voir l'onglet pour le projet, on a en gros des propos xénophobes sur leur site web http://www.republicains.fr/. Je ne vais pas passer en revu tous les points car le programme est long, 374 pages A4. Je me base donc sur la synthèse, qui fait déjà 48 pages.
  1. REVENDIQUER NOS VALEURS Islamophobie, xénophobie, contre les valeurs sociales
  2. RESTAURER L’AUTORITÉ
    1. RÉAFFIRMER L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT QUI ASSURE L’ORDRE ET LA SÉCURITÉ DE CHACUN Contre les droits sociaux, justifie l'État autoritaire, l'État policier, nie les exactions commises lors des manifestations contre la loi travail, injustice.
    2. ÉRADIQUER LE TERRORISME ISLAMISTE, À L’EXTÉRIEUR MAIS AUSSI SUR LE TERRITOIRE NATIONAL Islamophobie, impérialisme, suppression des libertés individuelles, injustices.
    3. TOURNER LE DOS À LA CULTURE DU LAXISME ET À CELLE DU DÉSARMEMENT PÉNAL ET MORAL DE NOTRE JUSTICE Injustice et suppression des droits sociaux pour les magistrats.
    4. CONDUIRE UNE POLITIQUE D’IMMIGRATION CONFORME À L’INTÉRÊT NATIONAL Xénophobe, impérialiste, raciste.
  3. REPENSER L’ÉCONOMIE ET NOTRE MODÈLE DE PROTECTION SOCIALE Privilégier les entreprises, patrons, actionnaires au détriments de l'emploi et des droits sociaux. Privatisation absolue. Avantages fiscaux. Absence de réglementations du droit du travail, suppression de limitation du taux horaire hebdomadaire, suppression du smic, suppression de l'ISF, suppression de 300000 fonctionnaires en cinq ans, non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux, même dans la recherche, recul de l'age de la retraite, baisse des remboursements par la sécurité sociale, baisse des aides de retours à l'emploi avec menaces des chômeurs, travail du dimanche sans compensation ni limitation, suppression des charges salariales, suppression des droits des travailleurs, soutenir la finance au déprimant du citoyen.
  4. MAÎTRISER NOTRE DESTIN
    1. L’EUROPE DOIT CHANGER Un peu d'islamophobie.
    2. RETROUVER LE RÔLE DE LA FRANCE SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE Impérialisme et xénophobie.
    3. DONNER À LA DÉFENSE UN BUDGET DIGNE DE LA FRANCE Nouvelles lois de programmation militaire et suppression de libertés individuelles.
    4. RÉPONDRE AUX DÉFIS CLIMATIQUES ET DÉMOGRAPHIQUES Quoiqu'il soit dit dans cette partie, ce sont des mensonges.
  5. RETISSER NOTRE PACTE NATIONAL
    1. LA NATION PAR L’UNITÉ DES TERRITOIRES Racisme et colonialisme.
    2. LA NATION PAR L’IDENTITÉ Là où l'on pourrait s'attendre à une conception de la laïcité à la Atatürk, on se retrouve face à de l'islamophobie.
    3. L’ÉCOLE DE LA NATION Contre l'enseignement des idéologies telles que le communisme ou le socialisme. Faire de l'école un espace de formation pour travail et retirer tout ce qui touche à la formation d'un citoyen éclairé, à la construction de l'esprit critique et d'analyse. Suppression des syndicats. Suppression de toute aide aux universités.
    4. LA FAMILLE AU CŒUR DE LA NATION Suppression des droits équitables. On y parle de GPA, mais c'est un long débat toujours ouvert.
    5. L’EXCEPTION CULTURELLE AU FONDEMENT DE NOTRE NATION Un plan pour augmenter le bénéfice des commerces et établissements culturels sans rendre la culture plus accessible.
    6. LES INSTITUTIONS DE LA NATION Injustice, réduction de la démocratie notamment en supprimant un tiers des parlementaires. Limitation de leur cumul des mandats, mais rien en ce qui concerne l'exécutif. C'est aussi parsemé de mensonges. On sait notamment qu'un référendum n'a aucune valeur à leurs yeux comme nous l'avons vu avec l'Union Européenne.
Sentiment général En débutant ce sujet, je ne m'attendais pas à trouver un programme pire chez les Républicains qu'au Front National. L'ensemble du programme est abject. Je n'ai pas trouvé un seul point positif. Autant en 2002, le choix entre Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen était évident, autant dans l'éventualité d'un second tour en 2017 entre les Front National et Les Républicains le choix est plus difficile.

Parti Socialiste
Sur leur site web, http://www.parti-socialiste.fr/, il est indiqué que le programme est toujours en réflexion et la dernière étape sera en octobre. Nous pouvons cependant nous baser sur les idées du Parti Socialiste.
  1. Social-écologie et développement durable
    1. Transition écologique -- Être social-écologiste Mensonges, comme le montre l'actuelle présidence du Parti Socialiste.
    2. Transition énergétique -- La lutte contre le réchauffement de la planète De même, aussi montrer par les accords de la COP21. L'argumentaire : La droite et l'extrême droite c'est pire. Je pense que la gauche et l'extrême, c'est mieux.
    3. Biodiversité -- La reconquête de la biodiversité Pareil qu'au dessus, avec en plus un refus de la remise en cause de la PAC et de l'Union Européenne. Même argumentaire concernant la droite. J'apporte la même réponse, la gauche et l'extrême gauche, c'est mieux.
    4. Croissance bleue -- Une véritable stratégie maritime Je suis tous les travaux et rapports du Sénat et de l'Assemblée Nationale, le Conseil d'État, l'Élysée et le Conseil Constitutionnel et je n'ai rien vu à ce propos. Je ne comprends pas pourquoi faire des propositions pour le mandat prochain lorsque l'on est au pouvoir. Nous pouvons donc considérer qu'ils ne le feront pas.
  2. Cohésion territoriale et habitat
    1. Outre-mer -- La promotion de l’égalité réelle, au cœur de nos engagements pour les outre-mer En me basant sur l'excellent site web Lui préseident, on peut constater qu'aucune mesure n'a été prise ni qu'aucun travail est en en cours. Même constant que le point précédent ; nous pouvons considérer qu'ils ne le feront pas. L'argumentaire est toujours le même : la droite et l'extrême droite, c'est pire.
    2. Logement -- Un logement de qualité pour tous Il semblerait que ce soit des travaux en cours. Mais il y a toujours le même argumentaire "à droite, c'est pire".

    3. Villes et quartiers populaires -- Une politique de la ville juste et efficace pour rétablir l’égalité entre les territoires
      idem.
    4. Transports -- Les transports, un enjeu majeur de l’aménagement du territoire Contradiction complète avec la réalité. Le gouvernement mise sur le transport routier plus que sur le ferroviaire, ce qui est contre l'écologie, surtout en terme de coût carbone. Les lois en places, ou devrais-je dire les déréglementations, autorise et favorise le remplacement des trains par des cars. Alors selon le Parti Socialiste, le pire qu'on puisse faire, c'est ce que le Front National propose, c'est le développement ferroviaire "pourtant plus coûteux". Tout d'un coup, l'aspect écologique s'efface.
    5. Aménagement solidaire du territoire et ruralité -- Egalité entre les territoires Ils appliquent actuellement ce qu'ils critiquent à droite. La comparaison avec l'extrême droite me fait préférer le Front National sur ce point. Une vision centrale plutôt que local permet de réduire les inégalité étant donné que l'État ne peut pas "rendre autonome" les régions/départements/communes/etc., autrement dit arrêter les subventions et aides.
  3. Mondialisation, régulation, coopération
    1. Europe -- Renouveler le projet européen et réorienter l’Europe Mensonges. Ils disent lutter contre l'austérité. Pour moi, ça veut dire lutter contre l'austérité des plus faibles, de ceux qui en ont besoin, pas augmenter les bénéfices des grands patrons.
    2. International -- Replacer la France à la hauteur de son rang
      la France est redevenue respectée et influente en se plaçant au cœur des grandes décisions internationales dans le respect de ses valeurs
      Donc ses valeurs sont l'impérialisme ? Voir nos actions armées en Afrique, Mali, République Centrafrique, et nos implications sous la présidence de François Hollande dans les conflits Syrien et Libyens.
      Cette partie est abject et le Front National a bien raison de ne pas vouloir se placer en tant que non interventionniste car autrement, nous créons les mêmes influences que les empires. François Hollande a créé la menace terroriste premièrement en supportant des rebelles islamistes, envoie d'armes et ils ont fermé les yeux sur les départs en Syrie, contre un régime légitime laïc, puis en attaquant ce même soulèvement. Il y a une interview d'un Le Pen (Jean-Marie ou Marine, j'ai oublié lequel) où il/elle dit qu'on ne devrait pas intervenir en Syrie. C'est la conclusion dont le Parti Socialiste s'approche doucement. Notons que la grande majorité des exactions attribuées au régime de Bachar Al-Assad fut en fait commise par les rebelles (Al-Qaïda, Front al-Nosra ou ISIS). Bref, il y aurait plein de choses à dire sur le sujet, mais la position de la France est à vomir, impérialiste au plus haut point. Demander aux syriens et lbyens s'ils ne préféraient pas leur vie avant la guerre. Pour moi, c'est une raison suffisante pour ne pas voter pour le Parti Socialiste.
    3. Francophonie -- Construire une aire d’échanges et de mobilités dans une logique multiculturelle
    4. Migrations et co-développement -- Pour une politique commune, coordonnée et solidaire Je suis assez d'accord avec ce point. Le Parti Socialiste a amélioré les conditions des immigrants légaux déjà sur le territoire. Ma copine a pu grâce aux nouveau changement étendre son titre de séjour d'un an après son contrat de travail, et pourra probablement le renouvelé encore un an, tout en touchant les Aide Retour à l'Emploi (elle a cotisé pendant plus de 3 ans, tout comme moi). Ceci lui permet de finir sa thèse dans de bonne condition et de contribuer à la recherche française avec la soumission d'articles, ceci nous permet aussi de vivre ensemble sans se demander si demain nous serons séparés comme ça peut être le cas en Belgique par exemple. Elle demandera très certainement la nationalité française étant donné qu'elle vit depuis près de cinq année en France. Cependant, on peut faire mieux et le mieux ne semble pas une volonté affirmer du Parti Socialiste.
    5. Défense -- Adapter la France aux grandes évolutions stratégiques Discours de guerre froide pro-NATO. Il y a encore cette peur du communisme. Il y a des mensonges et manipulations de la vérité. J'ai l'impression de lire 1984 dans certains paragraphes.
      participer à la stabilité au Proche et Moyen-Orient, contribuer à la paix dans le monde
      La réalité est l'exact inverse.
      On ne parle pas des lois de programmations militaires. J'imagine qu'ils ont obtenu ce qu'ils voulaient : la limitation de la liberté d'expression.
    6. Humanitaire et droits de l'homme -- Défense des droits de l’homme Nous n'avons jamais perdu autant de droits et libertés individuels, notre liberté d'expression n'a jamais été aussi contrainte, l'État de droit n'a jamais été aussi bafoué de toute la Ve République (et je pense qu'on peut même remonter avant). D'autre part, le Parti Socialiste a réduit drastiquement la démocratie en plus des points sus mentionnés, en supprimant les élections présidentielles équitables en changeant la représentativité des partis dans les médias, sous couvert de 'ne pas polluer le temps d'antenne avec des partis qui n'ont aucune chance", alors que c'est justement le rôle des 500 signatures, et qui sont-ils pour en décider ? N'est-ce pas là justement le rôle des élections et des citoyens de choisir qui écouter ?
    7. Echanges commerciaux -- Pour un libre-échange juste Alors on cherche à ratifier TAFTA mais après quelques négociations, sachant que CETA est aussi sur le tapis. C'est une preuve de la politique purement néolibérale du Parti Socialiste et c'est pourquoi il doit être considéré comme un parti de droite.
  4. Education, Emancipation
    1. Ecole, enseignement général, de la voie professionnelle et technologique -- L’éducation, une priorité nationale Je n'ai pas creusé le sujet au niveau du collège, mais je vois ce que le Parti Socialiste donne au niveau Lycée : La formation de travailleurs, sans esprit critique, sans capacité d'analyse, sans compétence. Un ordre de grandeur, les étudiants qui arrivent aujourd'hui en L1 de physique à l'université ne savent pas additionner deux vecteurs dans le plan, ils ne savent pas que l'équilibre est atteint quand la somme des force est égale à zéro. C'est une honte et un handicap pour le futur, aussi bien au niveau collectif (perte de compétences) qu'individuel.
    2. Enseignement supérieur et recherche -- L’enseignement supérieur et la recherche: un secteur clé pour relever le défi de la lutte contre les extrémismes Amalgames et mensonges. S'il y a besoin d'arriver dans le supérieur pour se construire un esprit critique alors que c'était auparavant l'objectif du secondaire, c'est que notre société a terriblement failli pour les jeunes générations. D'autre part, le gouvernement du Parti Socialiste a clairement montré une volonté de diminuer la recherche et l'enseignement supérieur en France.
    3. Apprentissage -- Apprentissage : un chemin vers l’emploi
    4. Culture -- La culture : un élément majeur de la construction d’un esprit critique du citoyen Le gouvernement du Parti Socialiste a montré une volonté de plaire aux majors et ayants droits plutôt qu'à la culture, notamment avec HADOPI.
    5. Médias -- Des moyens d’expression essentiels à notre démocratie Sous un gouvernement où les médias et moyens d'expression n'ont jamais été autant contrôler et où les tentatives de réduction de la liberté d'expression injustes n'ont jamais été aussi fortes de la Ve République (peut-être même avant), ça montre la mauvaise foi.
    6. Vie associative -- L’éducation populaire, un formidable outil d’innovation
    7. Sport -- La pratique sportive : une voie d’émancipation
  5. Economie, entreprise, travail
    1. Economie -- Relancer l’économie dans la justice Mensonges, décalage complet avec la réalité et injustices. Depuis quand le néolibéralisme, l'austérité, la réduction des droits sociaux et les cadeaux aux grands patrons et actionnaires ont été des vecteurs de croissance et de réduction des inégalités ?
      Des prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel comme Joseph E. Stiglitz et Paul Krugman, l'ancien directeur du FMI Olivier Blanchard, les éconoclastes, les économistes atterrés, etc. s'accordent sur le non-fondements du néolibéralisme et les conséquences désastreuses de l'austérité, comme cela a été appliqué durant ce quinquennat.
    2. Politique industrielle, innovation, entreprises -- L’innovation, vecteur de croissance pour l’industrie et les entreprises Néolibéralisme, aides des grands patrons au détriments des salariés, cadeaux fiscaux et déréglementation du travail.
    3. Agriculture et agro-alimentaire -- Sécuriser notre production alimentaire en améliorant les performances qualitatives, quantitatives et sanitaires de nos agricultures En contradiction avec ce qu'ils font aujourd'hui, mensonges et manipulation de la réalité.
    4. Economie sociale et solidaire -- Un nouveau mode d’entreprendre au service de tous
    5. Commerce et artisanat -- Le commerce et l’artisanat, créateurs de lien social
    6. Tourisme -- Tourisme, défendre le « trésor français »
    7. Numérique -- L’économie 2.0 et les nouvelles opportunités de croissance Alors que le gouvernement du Parti Socialiste met des biais pour éviter la libre concurrence et la création d'entreprise sur internet, et que ces biais sont rendus illégaux par l'Union Européenne, c'est très fallacieux de se vanter de ce succès, surtout que le Parti Socialiste se félicite d'avoir fait passer la neutralité du net alors qu'il l'a lui-même retiré du texte après proposition des associations de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet telle que La Quadrature Du Net et que cela a du être réintroduit par l'Union Européenne. Notons qu'internet n'est aucunement considéré comme un moyen ou un espace d'expression. Ils ont au moins le mérite de ne pas être hypocrite sur ce point.
    8. Travail, emploi, formation professionnelle -- Priorité à l’emploi Encore une fois, un décalage complet avec la réalité.
    9. Démocratie sociale -- La démocratie sociale au service du progrès pour tous Mensonges.
  6. République, démocratie, droits et devoirs
    1. Egalité femme-homme -- Les droits des femmes et l’égalité réelle, un combat essentiel
    2. Laïcité -- Un combat de tous les jours C'est assez hypocrite de ce texte sur la laïcité quand le gouvernement du Parti Socialiste supporte moralement et militairement les extrémistes religieux dans les conflits les opposants à des régimes laïcs.
    3. Justice et libertés -- Renforcer la Justice, défendre les libertés publiques En lisant ce que certains avocats ont écrit, il semble que le Parti Socialiste a continué a faire du mal à la justice et la magistrature.
    4. Sécurité -- Agir avec efficacité pour la sécurité des Français Je ne me fais aucun soucis pour que le Parti Socialiste continue sa dérive sécuritaire et la diminution des libertés individuelles.
    5. Décentralisation et collectivités territoriales -- Une France plus décentralisée, plus simple, plus proche des citoyens Il me semble que c'est une politique de désengagement de l'État qui aura pour conséquence une augmentation des inégalités.
    6. Fonction publique -- Des services publics forts avec des fonctionnaires reconnus et valorisés Mensonges.
    7. Promotion de la République -- Promotion de la République : une communauté de valeurs et de principes qui nous rassemble La liberté d'expression est bien plus bafouée par le Parti Socialiste que par les attaques terroristes. Encore une fois, décalage complet avec la réalité.
    8. Modernisation de l'Etat et Institutions -- Une France plus simple, plus facile pour les citoyens
    9. Lutte contre les discriminations -- Etre à l’avant-garde de la lutte contre toutes les discriminations
  7. Santé, solidarités et protection sociale
    1. Handicap et lutte contre l'exclusion -- Construire une société réellement inclusive
    2. Santé -- Des soins accessibles à tous
    3. Protection sociale -- Pour une société du bien-être, refonder la protection sociale Nous savons aujourd'hui ce qu'entend le Parti Socialiste par protection sociale. Les travailleurs courageux qui sont descendus dans la rue et fait grève et l'audace des résistants de la seconde guerre mondiale qui ont construit un socle de droits sociaux qui est aujourd'hui détruit par le Parti Socialiste, honte à lui, au nom de la modernité. Derrière ce mot, c'est marchés financiers et néolibéralisme qui se cachent.
    4. Famille(s) -- Une politique familiale plus juste, plus proche des besoins des familles, plus dynamique…
Sentiment général Des mensonges et des doutes si l'on regarde l'actuelle présidence. Certains points semblent prometteurs et réalisables. Le fait d'insister sur "la droite et l'extrême droite, c'est pire" me fait penser qu'ils ont peur et que leur programme n'est pas très ambitieux ni trop à gauche pour ne pas faire peur à un électorat de droite. Notons que je l'ai rappelé seulement au début mais ça a été le cas pour pratiquement l'ensemble des points. On est clairement sur une stratégie électorale plus que sur au centre du social. Le social n'est d'ailleurs que très peu abordé, c'est assez représentatif de la tournure politique du Parti Socialiste. Pour revenir sur leur argumentaire "à droite c'est pire", j'ai envie de répondre une nouvelle fois, à gauche et à l'extrême gauche, c'est mieux. Notons que j'aime bien la manière dont sont présenté les éléments avant la comparaison avec la droite : titre assez clair, introduction, contexte, propositions du Parti Socialiste (je ne trouve pas correct de dire "proposition socialistes" car elles ne le sont généralement pas). J'ai été dupé comme tant d'autres par le Parti Socialiste donc en lisant ces lignes, j'ai l'impression de lire des personnes malintentionnées qui mentent, jouent avec et déforment la réalité.

Jean-Luc Mélenchon
Le programme de Jean-Luc Mélenchon se trouve sur son site dédié au élections présidentielles de 2017. Le programme est, en gros, prêt mais n'est pas public. Comme il est explicitement indiqué sur les documents qu'ils ne sont pas publics, je ne les partagent pas, mais ça m'embête car c'est un gros frein à ce débat et à cette comparaison. Je donne néanmoins les titres
  1. Face à la crise démocratique, convoquer l’assemblée constituante de la 6e République L'idée étant de sortir du régime présidentielle, de tout remettre à plat pour partir sur de bonnes bases. Bien qu'ayant quelques critiques mineures, elle est la plus humaniste proposition de lignes directrice pour une nouvelle constitution. Elle s'adapte au changement de notre société, est tournée vers le futur.
  2. Face au chômage et à l’urgence sociale, partager les richesses, mettre au pas la finance Contre le néolibéralisme, protectionnisme, écologie, service public et protection sociale.
  3. Face à la crise climatique, la planification écologique La seule erreur est de sortir du nucléaire. Il faut certes sortir de l'énergie dû à la fission de l'atome (polluante et dangereuse) mais il faut mettre le paquet sur la fusion, seule énergie non fossile et non renouvelable, voir intarissable pour certains produits, peu polluante et non intermittente. Sortie de la société de consommation et de l'obsolescence programmée.
  4. Face à la crise européenne, sortir des traités européens Proposition de création d'une Union Européenne qui ne soit pas basée sur une union essentiellement néolibérale. On peut dire en première approximation que ça correspond à la constitution européenne sans le chapitre sur le libre échange.
  5. Face à la guerre, instaurer l’indépendance de la France au service de la paix Ne plus être impérialiste, ni interventionniste pour récupérer du pétrole, ni néocolonialiste en Afrique, reconnaissance de la Palestine. Il y a une proposition d'union méditerranéenne, mais sans la Croatie, l'Albanie, le Monténégro, la Turquie, le Liban, ou l'Égypte. Je peux comprendre que certains pays ne soient pas inclus compte tenu leur situation politique actuelle, mais qu'un pays comme la Turquie, par exemple, ne soit pas inclus, c'est très étrange. Régime parlementaire, aussi bien le gouvernement que la population est bien plus laïque et socialiste que tous les autres pays, y compris la France. Ils ont de la recherche, une position géographique clé, des relations diplomatiques avec leurs voisins, dont la Russie, dont cette union pourrait tirer partie. Est-ce qu'on n'est pas entrain de reproduire le même schéma vis à vis de la Turquie que ne l'est l'Union Européenne ? Alors certes, il faut dialoguer avec AKP et Recep Tayyip Erdoğan, mais les choses vont changer dans un avenir proche.
  6. Face à la grande régression, choisir l’objectif du progrès humain Faire une politique humaniste. Sortir de l'aberration de mettre en avant l'argent et la finance, mais faire une politique pour les humains, leur permettre d'accéder aux soins, de recevoir une éducation, de créer de la culture et d'en profiter
  7. Face au déclinisme, porter la France aux frontières de l’Humanité Projet sur les grands chantiers de l'humanité : mer, espace et numérique.
Sentiment général On ressent une profonde réflexion. Non seulement à travers le programme en lui-même, mais aussi à travers ses interventions dans différents médias et sur ses notes de blogs. Il est franc, il ne joue pas et, chose très rare, il remonte le niveau du débat public en appelant à l'intelligence des français. Le programme est ambitieux, plein d'idéaux, humain, porter vers la paix, la planète et l'avenir. Il est dommage que cette ébauche ne soit pas publique, cela permettrait de montrer clairement et en détail les vraies forces de son programme.

Base de comparaison.
Après cette phase de revue des candidats, j'ai pu dégager quelques thèmes pour comparer objectivement les candidats. [td]Nathalie Artaud[/td][td]gauche[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]non[/td][td]inconnu[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]de fait, sortie[/td][td]inconnu[/td][td]libertés[/td][td]Michèle Alliot-Marie[/td][td]droite[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]inconnu[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]renforcement[/td][td]inconnu, mais probable diminution[/td][td]sécurité[/td][td]Emmanuel Macron[/td][td]droite[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]renforcement[/td][td]inconnu, mais probable diminution[/td][td]inconnu, mais probablement sécurité[/td][td]Nicolas Dupont-Aignan[/td][td]droite[/td][td]pas clair[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]pas clair[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]inconnu[/td][td]sécurité[/td][td]Philippe Poutou[/td][td]gauche[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]inconnu mais probablement oui[/td][td]inconnu mais probablement sortie[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]inconnu[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]oui[/td][td]libertés[/td][td]Marine Le Pen[/td][td]droite[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]pas clair, probable renforcement[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]éducation[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]mitigé[/td][td]sécurité[/td][td]Jean Lassalle[/td][td]droite[/td][td]non[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]inconnu[/td][td]Jacques Cheminade[/td][td]droite[/td][td]non[/td][td]peut-être[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]pas clair[/td][td]éducation[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]oui, mais biaisé[/td][td]inconnu[/td][td]Europe Écologie - les Verts[/td][td]gauche[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]oui[/td][td]probablement non[/td][td]probablement éducation[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]inconnu[/td][td]probable renforcement[/td][td]libertés[/td][td]Les Républicains[/td][td]droite[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]renforcement[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]formation[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]renforcement[/td][td]diminution[/td][td]sécurité[/td][td]Parti Socialiste[/td][td]droite[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]faible[/td][td]renforcement[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]formation[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]renforcement[/td][td]diminution[/td][td]sécurité[/td][td]Jean-Luc Mélenchon[/td][td]gauche[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]oui[/td][td]non[/td][td]éducation[/td][td]non[/td][td]non[/td][td]oui[/td][td]sortie[/td][td]augmentation[/td][td]libertés[/td]
Comparaison des candidats et partis
candidatgauche/droitenéolibéralprotection socialécologieNATOimmigrationavantages fiscauxéducation/formationimpérialisme/colonialisme/interventionnismexénophobie/racisme/islamophobieprotectionnismeTraités de l'UERESliberté individuelle/sécurité
*RES : Enseignement Supérieur et Recherche.
Je mets NATO/OTAN car c'est représentatif si le candidat ou parti se positionne toujours dans un contexte de guerre froide et de peur du communisme et socialisme.
La colonne avantages fiscaux sous-entend pour les actionnaires et grands patrons.
J'aurai pu ajouté la colonne justice/répression.

Je ne sais pas coder les tris de tableau en html, ça permettrerait que vous puissiez jouer avec des filtres pour vous rendre compte qu'il y a des blocs. On pourrait donc mettre certaines colonnes ensembles car on voit une corrélation. On voit aussi que le nombre de candidats pourrait être diminué car en suivant cette grille de lecture simple, on ne dégage que 3 blocs : la gauche (Nathalie Artaud, Philippe Poutou, Europe Écologie - les Verts et Jean-Luc Mélenchon), les néolibéraux (Michèle Alliot-Marie, Emmanuel Macron, Les Républicains et le Parti Socialiste) et les xénophobes impérialistes (Marine Le Pen + Nicolas Dupont-Aignan). On peut éventuellement scinder les néolibéraux en deux sous groupes en distinguant les xénophobes. Il reste deux candidats Jean Lassalle et Jacques Cheminade qui sont plus capitalistes classiques.

Comme filtre, si on utilise déjà quelques principes simples, on peut dégager des candidats. Pour le biens des français, il nous faut un candidats de gauche, non néolibéraux, sans politique d'austérité, avec protections sociales, non xénophobe, écologique, misant sur la recherche, garantissant les liberté individuelles. On peut ajouter non interventionniste ni impérialiste pour le bien être des autres pays et les retours de flammes, comme ceux que nous vivons aujourd'hui. On a alors le bloc de gauche : Nathalie Artaud, Philippe Poutou, Europe Écologie - les Verts et Jean-Luc Mélenchon.

Je trouve désolant de ne pas voir une unification de ces quatre partis car il n'y a pas de désaccord profond, de valeur, de philosophie. Vous ne trouverez d'ailleurs pas de réponse claire et explicite sur la raison de cette séparation. On restera souvent dans des termes vagues. Jean-Luc Mélenchon ne souhaite pas s'associer au Nouveau Parti Anticapitaliste, donc avec Philippe Poutou, pour une différence stratégique. Cependant, cette scission peut aussi être considérée comme une erreur stratégique car en ce divisant, ils divisent les voix. D'après Olivier Besancenot, du Nouveau Parti Anticapitaliste, ils ne souhaitent pas s'associer à Jean-Luc Mélenchon car il ne va pas assez loin dans le socialisme. Ce que j'ai du mal à comprendre car je ne vois pas de différence fondamentale.

Entre valeurs et pragmatisme.

Ici, nous allons faire quelques statistiques pour tenter de dégager des tendances. Les sondage IPSOS ne sont pas bien fait. Premièrement, ils sont commandés dans l'optique de monter quelque chose. Il n'y a donc pas un réel sondage demandant "Parmi les 12 propositions suivantes, pour lequel voteriez-vous au premier tour ?". D'autre part, ces sondages sont fait sur de très faibles échantillons. Les incertitudes peuvent être calculées, c'est niveau lycée : un peu de probabilité conditionnelle avec le théorème de Bayes et on peut avoir la confiance exacte.
Ici, nous allons prendre des nombres basés sur une grande statistique, celle des réseaux sociaux, faire des hypothèses fausses mais raisonnables qui permettrons de calculer quelques quantités, puis appliquer des corrections basées sur suppositions comportementales.

Commençons par le nombre d'électeurs. Nous nous basons sur le nombre arrondi d'électeurs aux derniers élections, les élection régionales de 2015, qui est de 45295000. Source Wikipedia

Essayons d'extraire les tendances politiques en fonction du nombre de followers sur les grandes plateformes utilisées en France et le nombre d'affiliations aux différents partis. À l'exception de Facebook où nous prendrons le nombre de like car cela correspond plus à l'usage. Ce choix n'est pas anodin. En effet, le grand nombre de personnes utilisant ses plateformes nos permettra d'avoir une bonne statistique, environ 10% d'électeurs, bien que contrairement au sondage IPSOS nous n'avons pas des échantillons représentatifs. D'autre part, les résultats aux précédentes élections en France, et ailleurs dans le monde, ont montré de fortes corrélations entre l'activité sur les réseaux sociaux et les résultats. Je ne rentre pas dans le détail de ces corrélations ni dans le type d'activité. Comme hypothèse de travail, nous considérerons donc juste le nombre followers/like/adhérents. L'autre hypothèse de travail est de supposer, bien que ce soit évident faux, que les intersections soient nulles. Autrement dit, nous considérerons par exemple qu'un follower sur Twitter n'est pas un like sur Facebook. Enfin, nous considérons que les personnes considérées sont des électeurs (majeurs et sur les listes électorales). Comme en sommant toutes les contributions nous avons un nombre largement en dessous du nombre d'électeurs (~11%), ce sont donc des hypothèses non absurdes.

J'ai aussi fait cette étude en prenant en compte la situation extrême inverse en ce qui concerne l'intersection entre les groupes. Au lieu de la considérer nul, je l'ai considérée maximale. Autrement dit le candidat ou le parti a un réseau social de prédilection et seront follower ou like sur les autres plateformes s'ils ont un compte. Dans ce cas, nous prenons le sup d'une ligne du tableau ci-dessous. Les résultats sont similaires à ceux que je vais présenter mais encore plus surprenant, je les considère moins raisonnable, en l'état, car puisqu'on parle de grands, bien qu'on puisse avoir des surprises, je considère les résultats les plus raisonnables ceux présentant le moins de surprise.

Premier tour
[td]Nathalie Artaud (+ Lutte Ouvrière)[/td][td]1246 (+1376)[/td][td]1056 (+2809)[/td][td]89 (+167)[/td][td]16[/td][td]10[/td][td]NC[/td][td]NC (+8)[/td][td]NC (+8000)[/td][td]14777[/td][td]0.2411691801[/td][td]Michèle Alliot-Marie[/td][td]1902[/td][td]2298[/td][td]0[/td][td]NC[/td][td]675[/td][td]NC[/td][td]4[/td][td]NC[/td][td]4879[/td][td]0.0796280997[/td][td][/td][td][/td][td]Henri Guaino[/td][td]11930[/td][td]487[/td][td]1[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]12418[/td][td]0.2026689368[/td][td]Emmanuel Macron[/td][td]56020[/td][td]28200[/td][td]1349[/td][td]NC[/td][td]6352[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]84335[/td][td]176256[/td][td]2.8765997839[/td][td]Nicolas Dupont-Aignan[/td][td]58584[/td][td]9036[/td][td]0[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]19[/td][td]NC[/td][td]15000[/td][td]82639[/td][td]1.3487162397[/td][td]Philippe Poutou[/td][td]232[/td][td]NC[/td][td]929[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]247[/td][td]2100[/td][td]3508[/td][td]0.0572525874[/td][td][b]Marine Le Pen (+ Front National)[/b][/td][td]1110521 (+ 422995)[/td][td]1140000 (+ 153000)[/td][td]1955 (+ 16000)[/td][td]NC[/td][td]29900[/td][td]NC (+9)[/td][td]1068[/td][td]NC (+85000)[/td][td]2960448[/td][td][b]48.3162222954[/b][/td][td]Jean Lassalle[/td][td]12544[/td][td]8692[/td][td]308[/td][td]239[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]24[/td][td]NC[/td][td]21807[/td][td]0.3559028429[/td][td]Jacques Cheminade[/td][td]4907[/td][td]3562[/td][td]660[/td][td]11441[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]55[/td][td]NC[/td][td]20625[/td][td]0.3366119198[/td][td]Europe Écologie - les Verts[/td][td]37520[/td][td]151000[/td][td]267[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]NC[/td][td]496[/td][td]6000[/td][td]195283[/td][td]3.1871314201[/td][td]Les Républicains[/td][td]174174[/td][td]190000[/td][td]1935[/td][td]NC[/td][td]9730[/td][td]NC[/td][td]513[/td][td]238200[/td][td]614552[/td][td]10.0298438088[/td][td]Parti Socialiste[/td][td]130630[/td][td]143000[/td][td]582[/td][td]NC[/td][td]1889[/td][td]332[/td][td]1100[/td][td]111450[/td][td]388983[/td][td]6.3484273654[/td][td][b]Jean-Luc Mélenchon (+ le Parti de Gauche)[/b][/td][td]484756 (+ 32876)[/td][td]870000 (+ 52000)[/td][td]25003[/td][td]17246[/td][td]5735[/td][td]NC[/td][td]99 (+ 2171)[/td][td]133173 (+ 8000)[/td][td]1631059[/td][td][b]26.61982552[/b][/td]
Comparaison des candidats et partis
candidatFacebookTwitterYoutubeGoogle+InstagramFlickrDailymotionadhérentsTotal%
J'ai considéré que le Parti de Gauche soutiendrai Jean-Luc Mélenchon pour les élections. Si ce n'est pas le cas, ça ne chance qualitativement rien à ces résultats.

Premier constant, le Front National est en tête. C'est un résultats raisonnable si on considère les résultats aux dernières élections en date, c'est à dire les élections régionales. En effet, le Front National est arrivé second en terme de nombre de voix, très proche derrière Les Républicains. On peut évidemment s'attendre à ce que le résultat quantitative soit exagéré car les militants du Front National sont très actifs sur les réseaux sociaux.

Second constat, Jean-Luc Mélenchon arrive en seconde position. Cela semble plausible. Une grande parti des électeurs socialistes qui votaient pour le Parti Socialiste, qui se retrouve en quatrième position, iront vote pour Jean-Luc Mélenchon. On voit d'ailleurs que le pourcentage dans ce tableau correspond en gros au résultat aux dernières élections présidentielle fois la baisse de popularité. Le vote utile n'a donc plus lieu d'être et vous avez l'opportunité de faire un choix démocratique.

Troisième constat, le parti Les Républicain, troisième position, se retrouve avec un score très faible. On peut imaginer que le pourcentage sera plus élevé.

Dernier constat, les résultats prédits pour les autres candidats correspondent qualitativement et quantitativement aux résultats des précédentes élections présidentielles. Ceci montre que ces prédictions sont réalistes.

Les voix du Parti Socialiste et Les Républicains sont significativement augmentées après les primaires.

Ces résultats peuvent paraître irréalistes pour les plus de quarante ans car ils ne perçoivent pas nécessairement que nous sommes à une période charnière qui a connu beaucoup de bouleversements : aujourd'hui, grâce à la politique éducative de la droite et du Parti Socialiste qui ont remplacé l'esprit critique par des formations, les jeunes à l'université votent pour le Front National, chose inimaginable il y a quelques années. D'autre part, les jeunes qui n'ont pas encore voté aux élections présidentielles et qui se sont construit une conscience politique durant ce quinquennat n'iront pas voté pour le Parti Socialiste. C'est aussi le cas pour les électeurs socialistes qui ont voté pour le Parti Socialiste aux dernières élections. Le mot sur toutes les lèvres, même des plus fidèles depuis des décennies, au Parti Socialiste est trahison. La dédiabolisation du Front National fonctionne. Marine Le Pen a une meilleur image que son père et elle drague l'électorat jeune.

Ce qui peut changer la donne dans ces résultats : les primaires. Dans ce cas, nous pourrons prendre les valeurs des candidats pour les partis et ajouter ces nombres, comme je l'ai fait précédemment pour certains partis. Dans cas, l'hypothèse du sup au lieu de l'additive (intersection nulle) pourra être la plus raisonnable. Les conclusions pourraient bien changer. Dans une moindre mesure, la liste définitive des candidats. Je ne m'attends pas à de grandes surprises. C'est déjà compliqué d'obtenir les 500 signatures pour certains partis, on n'aura probablement pas de surprise de dernière minute. D'autre part, les candidats présentés semblent assez sérieux pour avoir ces signatures.

Report des voix pour le second tour

Prenons donc le scenario Marine Le Pen contre Jean-Luc Mélenchon pour le second tour et prédisons le report des voix. On peut espérer que Nathalie Artaud et Lutte Ouvrière se fasse pas preuve de leur stupidité légendaire C'est nous ou rien et que pour une fois ils appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon. On peut aussi considérer que l'ensemble l'ensemble des partis de gauches (Nouveau Parti Anticapitaliste et Europe Écologie - les Verts) et les néolibéraux non xénophobes (Parti Socialiste et Emmanuel Macron), ainsi que le MoDem et peut-être Jacques Cheminade appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon. D'un autre côté, on peut aussi imaginer que Nicolas Dupont-Aignan appelle explicitement à voter pour Marine Le Pen, ainsi que peut-être Michèle Alliot-Marie et Henri Guaino. Les Républicains n'appelleront probablement pas à voter explicitement pour Marine Le Pen, mais le sous-entendront certainement. Dans tous les cas, leur peur du bolchevisme, du soviétisme, du stalinisme et de l'invasion islamique les tétanisera et ils préféreront voter pour Marine Le Pen.
[td][b]Marine Le Pen[/b][/td][td][b]59.9770793804[/b][/td][td]Jean-Luc Mélenchon[/td][td]40.0229206196[/td]
Second tour
candidat%
Ceci devrait être le cri d'alarme à gauche pour s'unir. Les frondeurs du Parti Socialiste, Nathalie Artaud et Lutte Ouvrière, Philippe Poutou, Olivier Besancenot et le Nouveau Parti Anticapitaliste, Europe Écologie - les Verts, et Jean-Luc Mélenchon et le Parti de Gauche unissez vous !

Dans une optique de second tour avec le Parti Socialiste et un autre parti de droite, je serai tenté de m'abstenir, mais je voterai Parti Socialiste de peur que ma copine se fasse expulser.

Comparaison avec les éléments de la vidéo et réponse au commentaire

1/ Vie République. C’est une critique du régime présidentielle fort de la France tant convoité par les dictatures. Instauré un régime plus démocratique et parlementaire sera un exemple pour d’autres pays.
2/ Partage des richesses. L’élévation du niveau de vie des citoyens français et des personnes résidant sur le territoire montrera la force de notre pays à protéger les siens et son humanisme. Cela développera aussi l’économie locale au détriment des spéculations financières qui ne contribue ni au pays, ni à son économie, ni aux résidents du territoire.
3/ Investissement dans l’écologie. Cela induira une croissance économique, combattra la crise, l’austérité, créera des emplois et surtout misera sur notre futur.
5/ Sortie des traités de l’Union Européenne. Cela permettra de sortir de la crise économique, de créer des emplois, de réduire les inégalités et renforcer notre économie.
6/ Sortie de l’OTAN. Stopper notre politique impérialiste aura un coup économique, mais encore une fois, la France montrera l’exemple. Un pays peut être fort et humaniste sans asservir et mépriser des populations. D’autre part, cela atténuera le retour de flamme qui pèse sur l’Europe. Cela peut aussi nous permettre de créer des relations seines avec d’autres pays, notamment la Russie. Le Russie étant considéré comme maléfique dans le bloc ouest, pourtant nombres d’exactions sont du même ordre de grandeurs que celles que nous commettons en France ou aux États-Unis.
7/ Alliance altermondialiste. Si je lis bien entre les lignes, cela veut dire la création d’une communauté économique avec des pays qui partagent les mêmes valeurs : social, écologie, humanisme. Contre le néolibéralisme. On rendra donc notre économie encore plus forte et résiliante et notre pays rayonnera d’autant.
8/ Protectionnisme solidaire. Relocalisation des moyens de productions, réaménagement de la politique agricole avec notamment une diversification. Cette politique nous rendra plus indépendant, donc plus fort, et redynamisera l’économie avec la création d’emploi.
9/ Barrières normatives : extension du protectionnisme pour le rendre humaniste et écologique. Je ne reviens pas sur l’exemple qu’il donne.
10/ Sortie du nucléaire et passé au 100% renouvelable. Ici je ne suis pas convaincu car mes entretiens avec les experts du domaine de l’énergie, à la fois nucléaire et renouvelable, s’accorde pour dire qu’en l’état, ce n’est pas réalisable notamment à cause de la topographie de la France. Cependant cela montrera jusqu’ou on peut aller et ça sera un exemple pour des pays qui n’ont pas accès à l’hydraulique (dont la France fait parti, contrairement aux pays nordiques).
11/ (comme ça, ça fait 10 vu qu’en regardant la vidéo, je n’ai pas vu de point 4) Sortir des protéines carnée. Il y a les aspects cruauté envers les animaux et écologiques. Encore un point où la France pourra se démarquer avec son audace, son humanisme et sa vision portée vers l'avenir.

Alors peut-être que la France sera plus pauvre dans le sens où l’on imputera 90% de la finance à 1% de la population, mais la France en sera plus forte économiquement, plus humaine et plus résiliante. Ton raisonnement ne fonctionne pas, tu insinues que le communisme est la raison de la pauvreté d’un pays. Le communisme se développe justement dans des pays pauvres pour lutter contre la misère. La stagnation économique provient des sanctions et embargos appliqués par les pays du bloc ouest, donc les pays néolibéraux. L’économie de la France étant forte et nos relations diplomatique étant bonnes, il y a fort à parier que les pays du bloc ouest ne prendront pas d’actions à l’encontre de la France.

Conclusion

Débat qui arrive peut-être un peu trop tôt car on notera une absence de programmes, les candidats peuvent encore évoluer et les primaires ne sont pas terminées. Jean-Luc Mélenchon apparaît comme un candidat qui a ses chances, comme il l'a déjà démontré lors des précédentes élections présidentielle, et clairement comme la voie de la raison, de l'humanisme et la solution aux problèmes d'aujourd'hui et de demain. Il a une profonde réflexion, ce qui se reflète par un programme ambitieux, plein d'idéaux, humain, porter vers la paix, la planète et l'avenir. D'autre part, il est franc, il ne joue pas et, chose très rare, il remonte le niveau du débat public en appelant à l'intelligence des français.

Répondre