Petite Histoire d'un autre monde...

Venez poster vos textes, reflexions longues et autres poèmes...
Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:00

Édition par Clément : J'ai corrigé quelques faute et j'ai créé un sujet à part pour les réactions, ce serait dommage de les avoir en plein milieu de la lecture, ça casserait le trip.
viewtopic.php?p=8594#p8594


Avant de commencer cette histoire, je tient à vous dire bonjour à toutes et à tous, cela fait un bon moment que je ne suis pas venu sur ce forum, mais je ne vous avait pas oubliés!

Bien, je vais maintenant vous remettre dans le contexte liée a l'histoire qui va suivre.

deux personnages principaux ( pour le moment)

Tuzune thune:
Un magicien, amoureux d'une déesse, Idao, La Sombre, déesse de la traîtrise, de la fourberie, des voleurs, mais aussi de la beauté ( féminine).
Tuzune est le fils adoptif de deux homosexuel, un guerrier et un prêtre

Bigspud:
Un voleur, priant aussi la déesse Idao.



Voici le commencement:

Les arbres avaient revêtu leur plus beau feuillage, l'automne approchait à grands pas.
Au centre d'une forêt sans âge, brassant les couleurs, un sombre mage se promenait comme un pinceau sur une palette. Tête en l'air, examinant les frêles rayons de lumière perçant les divers couches végétales. Portant parfois l'œil sur un tronc biscornu, une branche anorexique ou un buisson souffrant de la maladie de Parkinson...

Quand soudain un choc se produisit. Le nez à quelques millimètres d'une fourmilière, le jeune mage venait de trébucher sur une énorme racine sortant de terre comme le Loch Ness de son lac.

D'un air amusé, il contempla la masse des travailleuses infatigables et dociles, soumises à leur reine. Seul un petit nombre d'entre elles formait la garde rapprochée de la Mère, quelques mètres plus bas, il le savait. Songeur, il se demanda si il pourrait un jour égaler leur implacable organisation...

Mais depuis des lustres, le magicien ne sentait plus l'odeur divine, il avait surement raté quelque chose, mais où et quand

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:09

avant de continuer:

dans ce monde le vie est ritmée par les battement du coeur d'un dragon: Draco
toute les 6h( de notre monde) un Poc, un Pic, un Puc, ou un Pac se fait entendre, correspondant dans notre monde a 0h00, 6h, 12h et 18h

Autre choses, les deux compères apartiennent a une même guilde : La Légion
et sont en guerre contre l'Alliance, commposée de Pirate( la Murène) et d'autre guilde peut importante ici.

( j'apporterais quelque précision quand le moment sera venu)

Texte, suite:


Le froid automnal engourdissait les os saillants du jeune voleur... Il n'avait pas fait aussi froid dans ce donjon depuis l'arrivée bouleversante de Draco. Les jours passaient depuis la bataille contre l'Alliance, et la Murène avait tenté une attaque contre le château de La Légion...

C'était de leur faute... Tuzune Thune et Bigspud avaient agi sans l'accord du Chef des armées, et avaient provoqué ainsi la colère de plusieurs guildes.. Le Code de la Légion était clair.. L'exode serait prononcée.. Au moins le temps que ces deux jeunes gaillards se calment !

Bigspud observait ainsi depuis quelques révolutions la sagesse du sombre magicien. Lui qui pourtant l'avait entrainé dans une bataille sanguinaire était si calme, si reposé que l'on aurait cru qu'il ne s'était rien passé.. Qu'allait-il advenir d'eux ? Tuzune Thune esquivait la conversation, Bigspud s'en rongeait les ongles...

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:13

Aucun mot, aucune parole n'était échangé entre les deux compères. Pourtant ces derniers voyageaient ensemble depuis maintenant de nombreux jours, et le silence pesait comme un golem sur le dos d'un gobelin unijambiste. Leurs oreilles préférant écouter les bruits de la forêt...

De frêles battements d'ailes laissaient supposer l'arrivée inopinée d'un exode hivernal. Quelques corneilles croassaient encore, malgré le froid de plus en plus prononcé. Une pie, jacassant à tue tête, vint se poser au sol, juste à côte du sombre magicien. Attirée par son instinct de voleuse, elle ne put s'empêcher de retourner le sol gelé. Les deux Idaoistes s'installèrent à proximité afin d'observer cet oiseau profiter des dernières denrées de cette fin de saison. La terre devait être dure, mais le corvidé semblait ne pas être gêné. Ce dernier marqua un temps d'arrêt... Une chose attira son attention. Dans un dernier jacassement, la pie martela le sol de son bec, et non sans mal y extirpa un doigt encore bien conservé, serti d'un anneau.

Un échange de regard entre les deux acolytes... La pie s'envola sur la branche la plus proche, emportant son maigre butin.


P'tin un anneau !, s'écria Bigspud, les yeux aussi avides qu'un loup affamé devant un steak tartare.

Surprise par autant d'agitation, la Gazza Ladra ouvrit un large bec, laissa tomber sa proie et s'enfuya sans demander son reste.


Hummm... Un doigt ?, s'intrigua calmement Tuzune Thune.Cela demande une observation plus poussée...

Alors que Bigspud -subjugué par la brillance d'un tel anneau- se dirigeait là où l'objet s'était crashé, Tuzune s'approcha du sol fraîchement travaillé. Le magicien commença à retourner brièvement la terre, afin d'y voir un peu plus clair. Il ne voulait pas abîmer le cadavre intact à peine découvert. C'est avec soin qu'il enleva les quelques centimètres de feuilles mortes tapissant le sol détrempé. Juste un frémissement imprévisible... Tuzune Thune n'eut pas le temps d'esquiver une main à quatre doigt, sortie de nulle part tel un sombre geyser saissant sa gorge.

Le geste était précis, l'étau se refermait petit à petit, à tel point qu'à présent l'étreinte comprimait violemment ses cordes vocales déjà peu vigoureuse. Aucun son ne pouvait être émis, l'empêchant d'alerter son compagnon de route bien trop occupé à admirer son éblouissante trouvaille.


Biiiiiiig !, souffla le prisonnier dans un dernier espoir.

Le voleur, de son côté, était captivé par son nouveau bijou. En regardant de plus près, on pouvait observer de mystérieuses runes régulièrement disposées. Il devait probablement être magique, se dit-il, vu les caractères incompréhensibles qu'il comportait... Littéralement absorbé, il n'aperçut pas les runes luire. Les inscriptions commencèrent à danser comme un balai de french cancan en pleine représentation, et ce n'est que lorsque la lumière l'aveugla qu'il prit conscience de ce qui se passait. Il s'écria :


Tuz! Y'a une couille dans l'pâté ! ... 'Fin un truc dans l'potage quoi !

Euh... Tuz' ???


Il tourna la tête et observa l'étrange position du magicien, se demandant si ce dernier ne voulait pas imiter avec lui les activités douteuses de ses parents adoptifs...

Mais qu'est-ce tu branles ?


A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'il distingua la douloureuse étreinte. La tête de Tuzune bleuie par le manque d'oxygène semblait être figée dans un masque d'effroi, criant au désespoir, les yeux injectés de sang. Pris d'une poussée d'adrénaline, Bigspud se rua en direction de son ami...

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:16

La lame trancha le piège charnel en une fraction de seconde, sans une goutte de sang, le bras s'écroula sur un sol gémissant de douleur. Puis, plus un bruit. Les buissons ne tremblaient plus, les animaux semblaient avoir quitté le navire, seules quelques feuilles à peine mortes planaient lentement dans les airs, toutes destinées à venir épaissir l'épais tapis glacé.

Tuzune se releva, regarda son ami, et explosa de rire..
.

-Il m'a manqué de peu, le bougre... Merci Big', je te dois une fière chandelle !

-Bon, continuons notre route, déclara Tuzune après une courte pause, j'en ai la chair de poule, j'ai pas vraiment envie de rester dans le coin, tu comprends ?
-heu, Tuz' ?
-oui ?
-j'ai une question...
-ben va-y !

Bigspud paraissait agacé et tournait machinalement la bague entre ses doigts.
-Les morts-vivants sont pas censés nous attaquer, normalement ? 'fin, j'veux dire, Idao a pas réglé le problème ? Et puis bordel, c'est quoi ce truc ?

La bague dégageait une lueur jaunâtre, presque éblouissante, les symboles dansaient dans une valse de feu, ce qui ne présageait définitivement rien de bon.

Tourmenté, le magicien examina le bijou un bref moment avant de le jeter entre deux racines à quelques mètres de là.


-allez, viens, on doit trouver un coin pour passer la nuit, et ce truc ne m'inspire pas du tout confiance.

Dans un mouvement de cape le mage se retourna et continua sa route entre les arbres de plus en plus vieux et surtout, de plus en plus sombres. Le jeune voleur regarda un instant le trou qu'avait fait la main en sortant de terre, et pris d'un rire sadique, il cracha dans le minuscule volcan.


-J'vais pisser, pars devant ...

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:19

Une frêle nappe blanche avait recouvert le sol et les restes de bûches fumantes, le campement improvisé se trouvait au centre d'une petite clairière légèrement en pente. Sous un amas de capes et autres vêtements, Bigspud dormait à poings fermés. Sur son dos, une myriade de cristaux formaient une couverture blanche appelée neige.
Ouvrant un œil, puis l'autre, Bigspud frissonna, c'était un de ces matins glacés où on a vraiment pas envie de bouger.

Le feu froid ne crépitait plus depuis un moment, quand dans la forêt, des bruits se firent entendre. Le magicien sortit de derrière un arbre tenant un petit sac en peau de manticore dans la main droite, le sourire jusqu'aux oreilles.


-Big', c'est l'heure !


Le Pic avait résonné depuis quelques heures déjà, la brume fraîche commençait à peine à se dissiper, fuyant comme une ombre dans la maudite forêt. Un matin sans classe, et quelque peu banal pour les deux voyageurs.
Bigspud, dans un état de somnolence, tenta d'une main tremblante une plongée dans son paquetage humide disposé juste à coté, farfouillant quelques secondes ; il en sortit une fiole d'eau et une petite gamelle en métal.


-Bon j'ai pas trouvé de menthe, mais j'ai quelques racines et il doit me rester un peu de thé, ça devrait suffire, s'écria Tuzune le visage rongé par le manque de sommeil.


Bigspud versa l'eau dans le récipient, plaça diverses brindilles sous les deux gros morceaux de bois à moitiés consumés pendant que le magicien se concentrait pour allumer un feu, usant du peu de magie dont il disposait.


-Sors une autre gamelle, j'ai trouvé des œufs !
-Ha, bien ! ça change un peu, j'espère juste qu'ils ne sont pas fécondés, j'ai tout gerbé la dernière fois.
-Ho tu sais, c'est de la viande après tout... petite nature !


Les deux amis se jetèrent un regard complice, se remémorant les aléas de leur vie de voyageur.

L'eau bouillait à présent dans la casserole, Tuzune plongea les divers herbes et racines afin d'en extraire l'essence. Plusieurs minutes plus tard, le thé était prêt et les deux compagnons le buvaient allègrement, afin de réchauffer leurs entrailles frigorifiées.
Après un repas loin d'être copieux ils se remirent en route, ramassant leur affaires et pliant bagages.


-Bon, on devrait arriver ce soir. Hâtons nous!

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:26

( petit aparté dans votre lécture, Tuzune a un fils: Lurove, ni homme ni femme, plus chose qu'autre chose.
Son fils, produit d'un experiance scientifique occulte ressemble a Golum du "seigneur des anneau")




Le Puc retentit comme une masse d'armes frappant l'estomac de Bigspud. Un grognement lourd et noué arriva aux oreilles du mage adossé contre un arbre lépreux, reprenant son souffle.

-Bon, la falaise ne devrait plus être loin, mais nous devons trouver un endroit sûr pour faire une halte , j'ai comme l'impression d'être suivi et ce depuis notre rencontre avec ... le cadavre ...

Bigspud mit la main dans sa poche, l'air un peut gêné. Une légère brise chatouilla son visage le sortant de sa rêverie.

-ouaip, t'as raison, affirma le voleur. Hum t'entends pas comme un bruit ?
-Si, ton ventre !
-Mais nan, pas ça...comme de l'eau, 'fin, une rivière quoi.
-Hum, c'est possible, on va aller voir par là, qui dit rivière dit poisson et je t'avouerai que moi aussi j'ai le ventre creux.


Dix minutes plus tard, la chaleur du feu dorait lentement les deux truites embrochées. Le voleur, adossé contre une pierre, les yeux braqués sur les flammes, tournait petit à petit l'alléchant repas à venir. Tuzune eut un sourire nostalgique.

-Mon fils t'aurait dit qu'elles sont meilleures crues... Puis, se remémorant le visage de Lurove, le mage sortit de ses pensées, comme chassé par la laideur. Bon, c'est pas tout ça, mais dans une heure environ on arrive à la falaise, il va falloir trouver un moyen de grimper et j'ai franchement aucune idée de la procédure à appliquer pour un tel exercice. On va avoir besoin de cordes , peut être même de grappins... et j'imagine que t'as pas ce genre de truc dans ton sac ?

-Si si...Attend j'chuis un voleur, merde !


Ledit voleur chercha autour de lui, mais aucun signe du fameux paquetage, déposé à peine deux minutes auparavant.

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:31

( encore un aparté, les parents adoptif de tuzune, se nomme Earendil et Nutella)






Le liserai de lumière s'amoindrit. Les deux immenses portes se refermèrent derrière lui dans un grincement sourd, le plongeant dans l'obscurité. Nu et sale, il rampait sur le sol comme un cafard traînant le butin annuel des Dragons. Ses yeux pleuraient un déluge de larmes s'écoulant en cascade sur les pierres glacées. S'accrochant de ses doigts boudinés aux interstices des dalles comme à la moindre parcelle de vie, criant au désespoir dans une langue inaudible, il progressait dans ce nouveau monde, si dur, si froid.
Une voix sortant de nulle part attira son attention ; une voix douce, efféminée.


-Viens voir mon amour.
-Attend, j'fini çui-là ...
SCRATCH

Le bruit d'une lame fracassant les os d'un malheureux parvint jusqu'à ses oreilles. Une giclée de sang tacha son crâne chauve. Dans quel foutu monde était il arrivé?

Un homme s'approcha lentement de lui, le visage radieux. Il avait une chevelure hors du commun, comme une sorte de « hérisson jaune » dont chaque pique semblait avoir sa propre personnalité.


-Viens voir, chéri, regarde comme il est beau.

Un deuxième homme entra dans son champ de vison, un homme fort à la peau d'ébène, portant dans sa main une hache maculée de sang.

-Mouais ...


Earendil prit le bébé dans ses bras.
-On l'adopte ?
-...
-Allez, j'ai toujours eu envie d'un enfant, on en à déjà parlé et tu sais très bien que « physiquement » c'est pas possible... J'te jure, je m'en occuperai bien.
-Mouais...
-Bon, on doit lui trouver un nom...


Le bébé paraissait aux anges dans les doux bras de sa nouvelle maman, mais la faim lui tiraillait le ventre et comme tout bébé qui n'a pas mangé à son heure, il se mit à pleurer.

-On doit aussi lui trouver à manger, le laver et l'habiller, il doit être congelé le pauvre.
-Mais on a plus une thune.
-J'ai une idée, on l'appellera : Pluzune thune !
-C'est moche !
-Heu...Tuzune thune ?
-C'est mieux !



La lumière du feu se reflétait sur la gigantesque paroi rocheuse, créant un spectacle d'ombres dansant les unes avec les autres. Bigspud était à son premier tour de garde, assis dans un arbre au pied de la falaise. Recroquevillé sur lui même, il examinait quelque chose qui brillait étrangement dans le creux de sa main.
Le mage, allongé près du brasier se réveilla en sursaut, la fièvre au front.


-Putain de cauchemar ...

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:33

Le jour se levait enfin, les rayons du soleil traversaient l'épaisse couche de glace accumulée autour des branches, et formaient ainsi mille et une couleur difficilement visible par un aveugle et un daltonien. L'aube battait son plein, et le réveil était douloureux. Le feu s'était éteint pendant la nuit, et même les puissantes boules de feu de Tuzune Thune n'avait pas réussi à le rallumer, cramant au passage plus d'un cheveu d'un malheureux Bigspud somnolant juste à côté. Pas de thé pour ce matin, il faudra se réchauffer d'une autre façon !

Profitant d'un magnifique éclairage sur la falaise qui les surplombait, les deux compères ne purent s'empêcher d'admirer la beauté du paysage : elle devait bien faire 100 mètres de haut, et ses parois étaient lisses comme le ventre de la Sombre. Ça et là on pouvait y apercevoir quelques rares espèces de graminées, luttant en permanence pour leur survie, à l'affût du moindre centimètre carré de terre... Les zébrures des strates géologiques indiquaient un lieu chargé d'histoire, où depuis des millions d'années un conflit souterrain formait et déformait cette roche, pourtant si peu malléable. À son pied on pouvait y observer de nombreux blocs arrachés à la falaise mère, rongés par le temps et l'érosion, qui prouvait une activité sismique récente. Un énorme caillou s'était même effondré pendant la nuit, probablement à cause du froid intense qui sévissait bizarrement depuis quelques jours... La tête du magicien aurait pu d'ailleurs ressembler à une belle crêpe... Hasard ou pure coïncidence, Bigspud l'aurait de toute façon commercialisée !


- Bon, Tuz', on a plus l'choix ! Va falloir grimper c'te merde, et plus vite que ça !
- Euuuuuh ... Tu te fous de ma gueule ? Je suis loin d'avoir ta force mon ami ! Malheureusement mes connaissances magiques ne me permettent pas encore de léviter ! Et je doute qu'il y ait un autre chemin..
.

Observant avec attention le jeune -et unique !- arbrisseau placé en plein centre de la falaise, les deux compères se regardèrent en acquiesçant qu'il serait leur première escale. Les branches aussi frêles que les bras du magicien, il ne supporterait que très peu de poids. Une fois la liane accrochée, il faudrait s'y lancé un à un.

Par souci protocolaire et scénaristique, nous passons à la pub. Retour dans quelques minutes !



- Génial Big ! T'as trouvé une liane !
- Bin vouai, faut croire qu'j'en avait une dans la poche...


Après de nombreuses tentatives lamentablement effectuées - et nous vous passerons le nombre!- Bigspud arriva -enfin !- à accrocher la cordelette, miraculeusement trouvée.

L'ascension allait pouvoir commencer...

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:35

Depuis le sommet de la plus haute tour du plus haut Donjon, La Déesse regardait en souriant, amusée et compatissante, accoudée sur le rebord d'une fenêtre divine, dans une supposée chambre divine, elle même dans un temple assurément divin ; les deux acolytes qui se disputaient sur le moyen d'utilisation de leur idée de génie. Du moins, c'est ce que pensait Tuzune, et même s'il savait que les yeux d'une mère plus que poule le regardait continuellement, il ne faisait pas forcement attention à son langage.

-Mais putain de bordel de gnoll à cul bleu, tu te fous de ma gueule ? ...

L'un prétendait que pour gravir l'unique marche lisse surplombant les vastes collines il fallait s'accrocher correctement -et de ses deux mains- à la corde et marcher, le corps à l'horizontale le long de la falaise.
Et l'autre avançait la théorie que c'était seulement en se hissant de ses maigres bras sur la corde verticale et sans toucher la paroi -qui rappelons-le était lisse- que l'on arriverait à grimper jusqu'au misérable mouton feuillu.
Mais les deux aventuriers n'en étaient pas à leur première dispute, et Tuzune avait un don pour trancher les discussions en sa faveur. Il convint donc d'une stratégie alambiquée -comme il savait si bien les formuler- et s'accrocha fermement la liane autour de la taille, pendant que Bigspud tentait de faire redescendre l'autre bout après un passage saugrenu au-dessus du frêle arbrisseau.

Le voleur tira sur l'extrémité de la corde maintenant dépourvue de tout objet visant à l'alourdir afin de la lancer plus haut et plus loin, le mage se sentit alors comme soulevé de terre regardant le rassurant sol se trouvant maintenant 5cm plus bas...


Bien, je pense que ça va marcher ! va y Tire! Tire! Tire! Tire!...


Le mage s'envola sous la force du jeune voleur et ne tarda pas à rejoindre l'arbre haut perché. Après deux petits coups sur la corde afin de signaler en bas que tout allait bien pour lui, Tuzune vérifia le nœud qu'il avait autour de la taille. Bigspud quant à lui s'enroula dans la liane pendouillante qu'il referma sur un solide nœud.
Le voleur tira deux fois sur la corde signalant au mage qu'il pouvait entrer en action. Tuzune, d'un air de ceux qui partent le matin chercher du pain et des croissants et qui ne reviennent jamais, sautilla sur la branche testant sa résistance. Puis d'un magnifique bon, sauta en l'air pour se laisser retomber à vitesse grand V le long de la falaise, ce qui eu l'effet escompté, celui de faire grimper le voleur plus vite qu'il n'aurait cru possible de l'imaginer.

Bien, le voleur était maintenant en haut, enfin au milieu de ce que l'on appelle « en Haut », et le mage, tout penaud, accroupi en bas, sur le plancher des vaches. Il aurait été surprenant de voir les deux hommes faire, même un observateur attentionné n'aurait pas vue la subtile nuance entre celle du mage en « haut », et du voleur en bas, et celle du mage en bas et du voleur en « haut ». Mais heureusement pour eux, personne -qui ne soit pas divin- ne les regardait.


VAS Y BIG !!!! TIRE ! TIRE! TIRE! TIRE!

De nouveau le mage se sentit plus lourd, il regarda les strates de roche passer sous son nez les unes après les autres comme un lent tapis roulant en peau de zèbres ...

Après une bonne heure d'effort intensif -surtout de Tuzune, pour ne pas vomir en se balançant dangereusement au bout de la corde avec l'unique assurance de se retrouver au côté de sa déesse s'il arrivait à Bigspud d'avoir une petite fatigue-) les deux amis se retrouvèrent bien embêtés lorsqu'il comprirent que seul un miracle pouvais les sortir de là !!!

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: Petite Histoire d'un autre monde...

Message par Tuzune Tare » mer. 14 mai 2008 14:40

( décidément... :lol:
Bigspud a une manticore, elle le suit dans ses déplacement, mais n'est pas toujours visible...Elle se nomme Mimi
Il existe aussi un Mimi, bien connue des deux aventuriers, c'est une voleuse de renoms, apeller aussi la Circée d'Idao ( la plus pluissante voleuse du Culte))
Krrrrac ...

Le bruit sourd résonnait encore dans la tête des deux compères ; l'idée était pourtant lumineuse, mais la réalisation était autant foireuse que les Devoirs de Mat Matik de premiers cycles.

- C'est la troisième fois, ça commence à d'venir grave là, Tuz', j'espère qu't'as un plan ?
- ...


La position était fort inconfortable, enlacés comme deux amants au milieu d'une falaise perdue dans un des nombreux « trou du cul » de ce monde, et comme unique support, une faible branche cancéreuse en phase terminale qui commençait à craquer dangereusement...

- Tuz' ?
- QUOI ??
- Heu... f'in... C'est p'têtr pô l'moment... C'est un peu délicat tu vois...
- Si tu me dis que t'as envie de faire caca...j'te pousse dans l'vide !!
- Non non c'pô ça...
- Ben vas y, parle!!
- Mwai.. T'façon on va sûrement crever alors...
Tu t'rappelles du zombi quand on était dans la forêt ?
- Oui, et ?
- Ben... comment dire... il avait... un anneau...
- Me dit pas que ...
- Ben si, il était trop bÔ !
- PUTAIN DE BORDEL DE M....


Soudain, sortant de nulle part, une ombre ailée éclipsa le soleil déjà peu vigoureux. Les deux aventuriers se retournèrent, un savant mélange de peur et d'espoir se cuisinait dans leurs estomacs.


-Idao ?
-Mimi ?


Effectivement, c'était Mimi, non pas Mimi la grande détrousseuse et Circé d'Idao ( qui soit dit en passant n'avait pas d'ailes ) mais Mimi, la fidèle manticore de Bigspud...

Répondre