L'escalier

Venez poster vos textes, reflexions longues et autres poèmes...
Répondre
Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

L'escalier

Message par Coïyl » sam. 23 sept. 2006 19:22

Sur la dernière marche de cet escalier,
Je t'attends depuis de longues heures déjà.
Pourquoi faut-il que tout se soit ainsi passé?
Maudite journée qui m'a vue tomber si bas!

Mûe par le désir de plaire et d'impressionner
Je m'inscrivai à un concours de skateboard
Mon tour venu, je pris mon élan sur le quai,
Et m'élançai, divine, au dessus de la horde.

Las! Bien que n'ayant pas ménagé ma monture
Je vis beaucoup trop loin, et m'envolai trop haut
Je filai au devant des mouettes à toute allure...
Tous virent ma course s'arrêter dans les flots.

Que ne me suis-je étalée sur les pavés?
Ma disgrâce aurait alors atteint des sommets
Mais ma chute ne se serait pas terminée
Sur une marche, dont je ne partirai jamais.

Et je me tiens là, au plus profond que le fond
Sur cet escalier qui ordinairement
Sert à embarquer quand il n'y a pas de ponton,
Sauf lors de crues - eh! C'est le cas en ce moment

Ce qui me procure une étrange sensation:
D'être assise sur ma marche saucissonnée
Par maintes cordes d'amarrage à l'abandon,
Attendant les secours en testant mon apnée...

Et je pense à toi, resté au milieu des autres,
Personne n'a pensé à me venir en aide
Voila ce qui arrive à ceux qui font les pitres!
- Essayons d'augmenter ma poussée d'Archimède...

Si j'arrivais à me dépêtrer de mes liens
Je pourrais alors remonter à la surface,
Mais c'est peut-être même un escalier sans fin
Au bas duquel je me trouve dans cette impasse?

Je pense à toi que j'ai voulu impressionner
Si un jour je te retrouve au coin d'un chenal,
Je te dirai: "S'il te plaît, laisse moi tomber
Amoureux dans l'escalier sans me faire mal!"


les mots de mon soleil:

escalier
skateboard
une marche dont je ne partirai jamais
au plus profond que le fond
assise sur ma marche saucissonnée
peut être même un escalier sans fin
s'il te plaît, laisse moi tomber amoureux dans les escaliers sans me faire mal

jp
Messages : 31
Inscription : mer. 29 déc. 2004 23:00

Re: L'escalier

Message par jp » mar. 26 sept. 2006 06:32

Ca yè, ta réussi à mettre les derniers vers en rimes croisées!! ;)
Comme t parti dans le truc, hallucinant mais beau résultat :thumright:

O fait j'ai mis quel mot? skateboard? g un trou... (pas de réflexion sur cette remarque flo...lol) nan parce que si g mis ça jme mar, inspirer une compèt de skate, pa commun.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: L'escalier

Message par Nightmare Theater » mar. 26 sept. 2006 09:01

Et oui, la poésie s'adapte à l'époque moderne. Franchement tu t'es défoncer le crane pour faire ca (nan mais quelle idée de t'imposer tant de contrainte???) mais le résultat est au rdv, et ca c cool :) ).

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: L'escalier

Message par Coïyl » mer. 27 sept. 2006 16:07

j'aime bien me compliquer la vie, mais franchement, c'est pas marrant quand c'est trop simple 8) et forcez pas trop contre le lançage de fleurs, je fais une thérapie pour le mincissage de tête, allez pas tout foutre en l'air...

eh oui jp c toi qui a pensé au skateboard,tu étais le premier sur ma droite..

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: L'escalier

Message par Niko » lun. 2 oct. 2006 18:28

quelle performance kan même putain! A l'atelier frnchement sur le coup j'étais resté sur le cul...et ça fait bizarre de le lire après l'avoir entendu... mais c very good :thumright:

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: L'escalier

Message par clement » mar. 9 janv. 2007 18:42

Voila enfin ce fameux texte.
Quelqu'un peut m'expliquer : le contexte, c'est quoi cet histoire de soleil, il y a un jeu ? quelles sont les contraintes, etc. Merci d'avance.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: L'escalier

Message par Nightmare Theater » mer. 10 janv. 2007 11:35

En gros, on écrit un mot au centre du soleil et on dessine autant de rayon qu'il y a d'autres participants. Puis, on fait tourner le soleil à chaques personnes qui écrit un mot ou une phrase en rapport ou non avec le mot central. Enfin, aprés y'a plusieurs maniére de l'aborder, mais le jeu le plus contraignant est de prendre tous les mots des rayons dans l'ordre et de faire un texte les intégrants (dans l'ordre toujours).

Répondre