Les mots

Venez poster vos textes, reflexions longues et autres poèmes...
Répondre
Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Les mots

Message par Niko » mer. 5 juil. 2006 01:03

Il y a des lieux ont je ne me suis jamais permis d’aller. Des lieux où la tristesse et la mélancolie mènent vers des chemins de traverse, des endroits où les errances de la vie semblent donner corps à une certaine ivresse, où elles se mélangent, et où s’abandonne l’abîme des sentiments en perte d’excellence. Il y a des jours où mon coeur divague dans des chemins de non-retour. Des moments où, chaque porte se refermant l’une après l’autre, je me plais à croire que rien ici ne me permet de regarder plus loin, de m’élever plus haut. Aucun but légitime ne m’entraîne. Aucun rêves fut-il d’écrin ou de soie ne me permet de m’évader. Plus rien n’a d’importance.

C’est dans ces moments là que je retrouve généralement ce que j’aime le plus dans la beauté: sa force. C’est ici que renaissent les vagues sensations qui m’ont pousser à sortir du ventre de ma mère pour voir ce qui se passait dehors. C’est en repartant de là que j’ai découvert les délices, les rêves et les plaisirs qui m’ont fait trouver ce monde beau. Mais arrivé au fond, quand je le touchais, c’est plus que cela que je découvrais: j’y retrouvais plus que ce que les couchers de soleils, les plus belles femmes et les extases les plus sensationnelles m’avaient apportés auparavant: je repénétrais un monde où chacun n’avait plus sa place, un monde où la vie, dénuée de ses bienvenues trappes qui à chacun donnent de l’espoir, retrouvait sa dure réalité: Ni le Je, qui est un autre, ni mes proches n’y mon travail bien sûr n’y pouvait rien: si j’étais parvenu jusqu’ici ce n’était pas grâce aux chimères qui chaque jour hantaient mon esprit. Car si la cosmologie m’avait appris que ce qui faisait de moi un homme faisait des étoiles un astres et du temps un ressort cyclique, elle ne m’avait apporté aucune certitude. C’est en découvrant le pouvoir de l ’écriture que je compris que les mots seraient finalement le seul adversaire qui me permettrait de combattre avec dignité la contingence de mon existence.

Alors si j’en suis ici à vous expliquer que rien n’a de sens et que chacun doit en réchapper, ce n’est pas pour me lamenter ou pour donner vie à quelques tendances suicidaires. C’est pour vous expliquer la dimension qui doit être donner aux mots sous toute leur couture et pour donner l’envie à ceux qui comme moi croit peu en la vérité que ceux-ci sont un vecteur formidable de sens. Avant le langage il y a l’animal. Après il y a l’homme. Le langage met les processus de pensée sur le même plan que les processus perceptifs: ils leur confère une réalité et permettent le souvenir (S. Freud). Avant les mots il n’y avait rien. Maintenant, il y a vous.



Avec Mighty Micro People, d'Amon Tobin

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Les mots

Message par Nightmare Theater » mer. 5 juil. 2006 08:47

Dans un premier temps, j'ai kiffé la reflexion. Sa forme, l'esthétisme qui s'en dégage. J'ai envie de crier à l'esthétisme "latent" pke je trouve que le mot sonne bien avec la musique. Bref, dans la premiére lecture, j'ai seulement bien aimé. Puis j'ai vu en bas "Myghty Micro People" from Amon Tobin. Hop direction Out, From Out Where. Mon véhicule prends la 11eme sur la gauche. ON sors de l'autoroute, de la route, puis des sentiers battus et même du paysage. Y'a plus rien. A la fois transcendental et générique (au sens référend à la Génese), le texte perds de son sens. Il ne reste que des sons à mes oreilles. Le sens du texte s'éffrace et on s'en reprends une couche, comme pendant l'êre du Sanséléramdam. C'est un voyage, une vague de sons sereins et reposants. Le grand frisson en somme.

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: Les mots

Message par Niko » mer. 5 juil. 2006 09:36

Prend çà dans ma gueule.
C le plus beau commentaire que j'ai jamais lu.
Je sais pas si lire donne pareil qu'écrire, mais ce ke t'a dit se rapproche vraiment de ce que j'ai ressenti en écrivant. Parce que effectivement ce txt a aussi pour moi deux visages et la référence à Sanséléleramdam me fait vraiment plaisir.
Je pouvais pas poser ce texte sans noter l'influence que Mighty micro people a eu dessus. Sa m'fait vraiment plaisir que tu sois aller la chercher et ke t relu le texte. Voilà, merci.
générique (au sens référend à la Génese)
C-a-d ?

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Les mots

Message par Nightmare Theater » mer. 5 juil. 2006 13:29

Ben je sais pas comment le dire. Générique, generalmennt je sais po cke ca veut dire, mais là ce que je voulais passer c'était l'idée de commencement. Imagine la terre avant dieu. Une matrice blanche (c.a.d. : vide de couleur, pure) et tu y ajoutes tes trucs. A froid il me semble que c'était quelquechose comme ca. En fait, le mieu c'est que tu y voies ce que tu veux. Moi j'y ai vu quelquechoseau moment ou j'ai écrit le comm (amon tournait encore) et je pense qu'il serais superflu de l'expliquer. A moins que tu ne veuilles l'expliquer à travers tes mots, auquel cas, vas y, explique moi comment tu as compris ce "générique".

Et merci du compliment :oops: .

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: Les mots

Message par Coïyl » mer. 5 juil. 2006 14:53

je connais pas cette musique, par contre meme si je n'ai pas pu le ''ressentir'' comme vous j'ai bien aimé l'idée de retranchement comme le héros de suskind, un peu le meme trip. vala en plus ça stimule bien (surtout que à la premiere lecture j'ai rien compris) et accessoirement c'est super bien écrit mais ça on commence à s'habituer avec toi...

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Les mots

Message par Nightmare Theater » mer. 5 juil. 2006 16:52

Ben je te l'enverrais quand je te verrasi sur MSN :) .

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: Les mots

Message par Niko » jeu. 6 juil. 2006 00:09

j'ai bien aimé l'idée de retranchement comme le héros de suskind
Suskind, c le gars ki a écrit le Parfum, c çà? La classe...

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: Les mots

Message par Coïyl » jeu. 6 juil. 2006 09:02

vi c lui
un bouquin déboussolant!

flo merci pour la musique

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Les mots

Message par clement » jeu. 6 juil. 2006 13:20

Sur la musique, c'est un vrai bonheur. C'est seulement après avoir mis la chanson en route, à la deuxième lecteur que j'ai pu réellement apprécier ce texte. Le premier paragraphe s'accorde magnifiquement au début de la chanson. Je crois que je pourais découper la chanson en trois pour retrouver les trois pargraphe du texte.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris mon pieds comme ça en lisant un texte. Merci Nico :heart:

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Les mots

Message par Nightmare Theater » jeu. 6 juil. 2006 16:44

Putain arrêtez, il va prendre 3 taille de pieds :D .

Répondre