Chronique

Venez poster vos textes, reflexions longues et autres poèmes...
clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Chronique

Message par clement » mer. 5 janv. 2005 20:51

Chroniques


Exprimons notre désespoir face a ce monde cruel: « ô Grands Dieux qui régissent l’ordre du monde, montrez nous le chemin de la paix intérieur pr que nous puissions enfin vivre dans un monde de paix et de prospérité, pour les siècles des siècles. Amen. »
Il nous faut cependant considérer ce qui peut être reconnu comme une majorité, je parle bien sûr de notre bien-aimé Eglise protestante qui a su s’imposer au fil des siècles comme le penchant le plus proche et pourtant le plus efficace de l’Eglise catholique.Mais posons nous une question qui ne saurait être sans la participation heureuse de cet ami de toujours qu’est pour moi Henry-Bernard Le Bienfaiteur (nous éviterons de nous égarer dans les méandres que peuvent nous faire traverser notre esprit a la vue de ce traponyme que constitue le nom certes étonnant mais néanmoin si adapté a ce charmant gentilhomme, qui, a votre étonnement j’en suis persuadé, est le père d’une charmante association dont beaucoup parlent aujourd’hui au passé, bien que son activité soit aussi remarquable que développée, mais qui a subit le retour de baton d’une économie encore flamboyante il y a peu, économie de marché, mondialisée, hypertrophiée tant qu’elle a du mal a se réguler elle-même, ce que les évènements du 11 septembre semblent prouver). Cet homme, donc, a ouvert il y a peu une boutique de spiritueux, 53 rue de la martinière dans le seizième, et, m’invitant à la crémaillère de cette « enceinte du Diable »,s’est posé une question que seule une personne aux capacité empathique aussi développées que lui ne l’était pas, pouvait se poser.Observant un verre de « Chartreuse », déjà largement entamé (entendons nous sur le contexte qui peut être considéré comme un des éléments les plus influençant dans la suite de mon histoire), celui-ci, visiblement troublé, déclara a l’assistance que les conséquences économiques de la crise pétrolière de 1973 pour la France avait été plus lourde que pour la Grande-Bretagne, et que celle-ci avait bien de la chance d’être d’accointance avec les Etats-Unis, et que son Histoire n’avait eu de cesse de l’avantager, au grand dam de sa « France d’en bas », expression dont il était très fier d’être l’initiateur, expression fameuse aujourd’hui grâce a notre Premier ministre, futur Dernier ministre si l’on se tient a la parabole de Jésus dont je ne ferais pas l’explication théologique aujourd’hui.Mais, me direz-vous, et vous aurez raison de le dire en plus d’avoir le droit de le faire, quel est donc l’aboutissement de cette histoire si singulière et/ou intéressante?Et bien, voyez vous, celle-ci nous emmène au coeur du problème que je tentai avec peu d’empressement de vous expliquer, et qui concerne la considération relative à l’ Eglise protestante.Mais, arrivé a ce moment crucial de ma réflexion, l’auteur que je n’ai pas le sentiment d’être détient un pouvoir ridicule car inutile pour le chroniqueur sachant chroniquer que je me propose d’être dans ce message aux lecteur, qui peut se résumer dans l’expression « faire des lignes pour faire chier », et je pèse mes mots.Je ne m’éterniserait donc pas dans cette pratique aussi douteuse que, il faut bien l’avouer, ennuyante.Que disais-je, donc?Ah oui , l’Eglise protestante, oups, pardon,Protestante!Comment une Eglise, donc un havre de paix comme le montre la louange faite à Dieu -Aux Dieux, en fait, mais le polythéisme ne semble pas être le sujet du jour,non?- que l’on a pu observer en introduction de cette chronique, et que ma envoyer l’autre jour un lecteur assidu de »Dimanche », ce petit journal de province si sympathique, comment cette notion centrale de l’Histoire peut-elle servir d’excuse aux déceptions économique des uns, ou même des autres d’ailleurs?C’est un scandale!Une insulte!Je vous le demande une mauvaise fois pour toute, français de France et du monde,ou va le monde?

Yves klein

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Chronique

Message par Nightmare Theater » jeu. 6 janv. 2005 19:07

[flemme aussi... On verras demain.]

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Chronique

Message par clement » mar. 18 janv. 2005 18:15

Je trouve qu'il est bien ce texte, une petite question, Yves Klein = Nic ???, ou c'est un gars qui éxiste :confused:

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Chronique

Message par Nightmare Theater » mar. 18 janv. 2005 19:07

Je crois ke c'est un type ki existe vraiment.

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Chronique

Message par clement » mar. 18 janv. 2005 19:40

Yves Klein existe, mais je ne suis pas sur que le texte soit de lui, mais plutôt de Nico ( encore un trip d'auto dédoublement de personnalité :) ).

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Chronique

Message par Nightmare Theater » mar. 18 janv. 2005 19:42

:drunken: :elephant: :drunken:

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Chronique

Message par clement » mar. 18 janv. 2005 19:44

Je lui demanderais demain, pour qu'on soit fixé.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Chronique

Message par Nightmare Theater » mer. 19 janv. 2005 19:15

Et alors?

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Chronique

Message par clement » mer. 19 janv. 2005 19:57

Je ne l'ai pas croisé, enfin trop rapidement pour que j'ai pensé à lui dmenader.
Donc, demain :)

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Chronique

Message par Nightmare Theater » mer. 19 janv. 2005 20:03

Pas la peine, je pense pas qu'il vienne -> pas cours.

Répondre