Blue line story

Venez poster vos textes, reflexions longues et autres poèmes...
Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Blue line story

Message par Niko » jeu. 23 févr. 2006 02:26

Au départ c’est comme dans un film. Rien de très original. Juste une part de masculin qui se glisse dans la peau d’un ange, mon Ange.
C’est elle qui inspire ces mots, comme tout ce que je fais du reste de ma vie.
Je venais de rentrer d’une soirée avec des amis de longue date. On avait un peu bu, mais c’était resté correct et comme toujours nous avions passé ensemble une excellente soirée. Mais ce coup-ci, j’en étais parti avec cette espèce de mélancolie qui vous atteint lorsque vous quittez une femme que vous avez aimé, que vous aimerez toujours un peu, et que vous ne reverrez plus jamais, porté que vous êtes par la fuite en avant incessante de votre vie. Ce sentiment m’avais suivi durant tout le retour. Il semblait accompagner l’ivresse feutrée du Porto...mais le fait était qu’au fond, comme souvent dans ces moments là, j’étais las de devoir quitté ce que j’aimais. Le jour se lèverait dans quelques heures, et je savais que rien n’aurait changé. J’avais pris le volant sans vraiment penser à ce que je faisais, promenant un regard hâve sur les autres véhicules qui comme moi semblaient déroutés par la pâleur maladive de cette nuit parisienne: la ville des lumières assombrissait nos humeur et annonçait déjà la fin des festivités...
Je pris soin de rentrer sans faire de bruit. Les deux clics de la clé. La veste sur le portemanteau dans l’entrée. Jen devait dormir car seul le froid d’un grand silence accueillit mon arrivée. Pourtant en pénétrant dans le couloir, un halo de lumière venu de la cuisine vint surprendre ma vue encore troublée. Jen était là, assise sur une chaise haute et fumait une cigarette. Ou du moins celle-ci était allumée, car ses yeux vagues semblaient depuis longtemps s’être détachés des cendres tombantes pour se perdre dans l’horizon brumeux qui se découvrait par la fenêtre entrouverte.
Son air triste laissait transparaître une infinie langueur dans son attitude, et une lumière bleutée venant de la chaîne encore allumée tamisait la pièce tout en laissant les volutes de fumées s’enlacer autour de Jen. Elle ne m’aperçut pas tout de suite, et je restais là, comme arrêté par la vision de mon ange embrassé par une froide douceur... Muse du bar auquel elle était accoudée, elle laissait négligemment la langueur satinée de sa nuisette épouser la sensualité de ses deux cuisses qui se croisaient en frémissant imperceptiblement dans la fraîcheur des courants d’air. Un souffle aurait d’ailleurs suffi à éveiller son attention, mais je préférais me saisir de cet instant d’intimité dont le poète du péché floral aurait pu me défaire...car c’est après cet instant où une tristesse bleu-nuit avait semblé dégouliner sur son visage à partir de ses yeux que les vers du bonhomme avaient pris un sens pour moi. Car l’amour - sensation habituellement suave et exaltante - s’était finalement fondu dans une contemplation silencieuse...et tout n’était qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté...

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: Blue line story

Message par Coïyl » jeu. 23 févr. 2006 07:46

graou.

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Blue line story

Message par clement » jeu. 23 févr. 2006 11:58

:heart:

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: Blue line story

Message par Coïyl » jeu. 23 févr. 2006 12:23

on fait des commentaires vachement élaborés, pas vrai clem?
jspr que tu ne nous en veux pas niko... mais tu me fais disjoncter le clavier :lol!:

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Blue line story

Message par clement » jeu. 23 févr. 2006 12:50

Ben je n'ai pas voulu (et je ne veux pas pour l'instant) développer sur son texte car moi même je suis pris d'une source soudaine d'inspiration qui ...
vous verrez ^^

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: Blue line story

Message par Niko » jeu. 23 févr. 2006 16:30

cette espèce de mélancolie qui vous atteint lorsque vous quittez une femme que vous avez aimé, que vous aimerez toujours un peu etc
influençage?

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Blue line story

Message par clement » jeu. 23 févr. 2006 17:26

ben enfait, c'est plutôt le contraire, quant j'ai lu cette phrase, justement je ne voulais plus poster parce que j'avais peur de faire dans la répétition et que cela devienne un lieu commun.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Blue line story

Message par Nightmare Theater » sam. 25 févr. 2006 18:33

Le voilà le lieu commun ^^. Donc c'est de la boulette, j'ai kiffé... blablabla. Le probléme c ke c ce que je pense, donc je peut même pas critiquer :P

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: Blue line story

Message par Niko » sam. 25 févr. 2006 23:33

Ok mai c'étai sympa à lire ou bien? dsl jvai partir technik mai kes ke vou voulez..c tps jme fai une nouvelle dc jcommence à avoir mes idées..
moi en relisant g trouvé ke çà manquait un peu d'action pr soutenir la forme ki entre nous est le truc sur lequel g passé le plus de tps (2h pr le tout koi, com d'hab...)
Pr préciser jdirai ke pr faire passer une bonne description c com dévoiler un tableau, fixe donc, é du coup si tu veu le mettre un peu en relief, pr ke le plaisir de le lire soit maximum, il fo ke çà bouge autour.. é là çà mank de mouvement,g manké de "flow", ce ki fait ke le rythme est un peu mou par moment, ce qui casse un peu le truc sur un txt de cette taille..mai bref çà c pr moi, jatten pas du tt de vou ke vou vou preniez la tête là-dessus, dtf je sais ke vou le ferez pas :D !!
En plus desfois çà enchaine trop vite mais bref...
Mais putain j'écris pas mal c tant et çà fait trop de bien...c com faire du sport...après tu te sens mieu

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: Blue line story

Message par Coïyl » dim. 26 févr. 2006 06:36

si tu veut parler "technique" il y a deux fautes d'orthographe et une virgule qui manque à l'appel (l.10,21 et 25)
:lol!: ça c'est de la technique

Répondre