Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Revolution, revolution...
maxou
Messages : 8
Inscription : mar. 14 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par maxou » dim. 9 janv. 2005 17:16

lol ca metonne pa de clem

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par clement » dim. 9 janv. 2005 20:18

:salut: :salut: :salut: , et merde, je suis désolé, j'ai eu un moment d'absence... Je suis un :boulet: . C'est promis, je ne le referais plus...

manu
Messages : 418
Inscription : sam. 18 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par manu » lun. 10 janv. 2005 15:58

tu ne devrais pas promettre une erreur est trop vite arriver

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par Nightmare Theater » mer. 12 janv. 2005 15:20

Mouarf, cpo grove.

manu
Messages : 418
Inscription : sam. 18 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par manu » mer. 12 janv. 2005 19:37

bon passons, reprenons le sujet principal qui est... heuuu
"doit on fixer des limites a la liberter d'expressions"
et on parlait de je ne sais plus trop koi mais reparlons en...

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par Nightmare Theater » mer. 12 janv. 2005 20:01

Et si on partait sur l'humour : Pensez vous, comme moi, que on peut rire de tout (lié a la liberté d'exp en somme)?

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par clement » mer. 12 janv. 2005 22:09

Oui, on peut rire de tout, mais on ne peut pas rire de tout sous toutes les formes, on ne peut rire du racisme quant le dénonçant par exemple, d'où comme on peut rire de la catastrophe en Asie comme support à dénoncer, donc on peut rire des sujet grave à condition d'en rire pour dénoncer, je pense ( mais peu être ai-je fait une hypergénéralisation ), on peut rire du reste pour le plaisir :)

manu
Messages : 418
Inscription : sam. 18 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par manu » sam. 15 janv. 2005 19:46

peut on rire du rire?
et bien si on rit du rire, on rit de soit même
donc la vrai question est :
peut on rire de soit même?
pourquoi rire de soit?
( je vais changer de commencemant...)

peut on laisser la presse dire tout ce qu'elle veut?
je pense que oui mais avec vérification ou accord des personnes concerné
enfin la, je vus laisse débatre car je ne sais pas trop...

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par clement » dim. 16 janv. 2005 14:43

...demain...

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: Doit-on fixer des limites à la liberté d'expression?

Message par Nightmare Theater » dim. 16 janv. 2005 16:20

Groupe Analogue a écrit :Oui, on peut rire de tout, mais on ne peut pas rire de tout sous toutes les formes, on ne peut rire du racisme quant le dénonçant par exemple, d'où comme on peut rire de la catastrophe en Asie comme support à dénoncer, donc on peut rire des sujet grave à condition d'en rire pour dénoncer, je pense ( mais peu être ai-je fait une hypergénéralisation ), on peut rire du reste pour le plaisir :)
Ouais, mais alors on est face a un probleme. Si je dis "Quel est l'inventeur du triathlon? Ce sont les arabes pke ils vont a la piscine a pied et ils reviennet a velo" [ :lol: :lol: :lol: ] on va me taxer de raciste, meme si je ne le suis pas. En gros, ce qui a trait du racisme et de l'antisemisme releve de l'hypocrisie pure. Pourquoi peut-on taxer comme on veut les belges, blondes ou américains, mais pas le droit de toucher aux arabes, noirs, juifs... etc.

Prenons un exemple plus concret. Je suis un fervent adimrateur de pierre Desproges (l'humoriste "catholique de gauche : regardez j'ai mon cathéschisme mon abonnement a telerama"). Imaginez qu'ils soit encore vivant. Et ben il serais censuré (voire meme en taule). Quand on voit les proportions prises par le sketch de Dieudonné sur les juifs, Desproges n'aurrait meme pas le droit de respirer tellement son humour noir et grincant peut etre belssant. Il en va de meme avec Coluche. Pourtant tout le monde les concideres comme des pilliers de l'humour francais, qui pourtant riaient de tout et sous toutes les formes. = On retournes a l'hypocrisie.

Répondre