le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Revolution, revolution...
Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Coïyl » ven. 1 sept. 2006 14:00

si ça ne te derange pas (et je doute que cela soit le cas) tak, est-ce que tu pourrais me faire en bref une liste sur lesquels scientifiques classiques et les tj ne sont pas d'accord? si'il y en a trop, contente toi de la bio, ça serait deja genial...

sam
Messages : 292
Inscription : mar. 28 déc. 2004 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par sam » sam. 28 oct. 2006 06:49

ce qui me gène alors c'est que si tu crois en la datation au carbone 14, il est difficile de penser que tous les animaux aient étés créés le meme jour.

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Coïyl » sam. 28 oct. 2006 13:51

:lol!:
Kharbon XIV,
nous croyons en toi
tu es notre roi
nous t'obéissons en toute chose

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Nightmare Theater » lun. 4 déc. 2006 15:37

Amen

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Coïyl » mer. 6 déc. 2006 17:38

ça c'était vraiment un message pour rien flo :lol:

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Nightmare Theater » jeu. 7 déc. 2006 10:38

Si, pour dire que j'étais de retour (pour vous jouer un mauvais tour :mrgreen: ).

la lame brisée de Narcil
Messages : 174
Inscription : sam. 18 mars 2006 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par la lame brisée de Narcil » lun. 18 déc. 2006 14:26

Hein Hein, c'est surtout parce que Babos online ne marche plus!!!d'ailleurs meme anthony il est revenu!!!
tout ca c'est a cause de Jamie Cullum, jsuis sure que clem a tout manigancé pour faire planté son forum afin qu'on arrete d'en parler
au passage on a arreté d'en parler maintenan qu'on a revu Emily Loizeau et Anis...hum lalalilallou

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Nightmare Theater » lun. 18 déc. 2006 15:10

J'ai pas vu emelie Loizeau, mais j'ai vu mademoiselle K. Et qu'on vienne pas me dire que les forums ne sont pas une drogue (de toute facon, icic jfé cke jveux, c moi ladmin :p ).

tak le condensateur
Messages : 19
Inscription : mar. 30 mai 2006 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par tak le condensateur » mar. 2 janv. 2007 14:03

me revoila
Après quelques mois de retard, dsl ,je fait mes études sur Lyon et j'ai pas Internet,donc pas possible de répondre,mais me revoici.
pour coiyl : cette liste n'existe pas et j'aurais beaucoup de mal a la dresser car je n'est pas la pretention de connaitre tout les scientifiques meme,classique,deplus il faudrait d'abord que tout les scientifiques evolutionnistes,se mette d'accord car pour accepter la theorie de X,il faut rejetter la theorie de Z.

sinon pour sam je ne pense pas que l'univers a été crée en une semaine. Je m'explique

une petite disgretion pour commencer:
une petite quantité de matière représente une énorme quantité d’énergie. C’est la célèbre équation E = mc2.
Fait non négligeable, le processus inverse est également possible. C’est ce qu’on réalise sur une petite échelle à l’intérieur d’énormes machines appelées accélérateurs de particules (un ptit coucou a clem), où la collision de particules à des vitesses fantastiques crée de la matière. Mais quel rapport cela a-t-il avec le récit de la création dans la Bible ? En fait, bien que la Bible ne soit pas un livre de science à proprement parler, ce qu’elle dit se révèle conforme aux faits scientifiques les plus récents. Par ailleurs, elle fait clairement état du rapport entre l’énergie et la matière.
Par exemple, elle nous fait cette invitation : “ Levez bien haut vos yeux et voyez. Qui a créé ces choses ? C’est Celui qui fait sortir — selon le nombre — l’armée qu’elles sont ; il les appelle toutes par leur nom. Par suite de l’abondance de l’énergie vive. ” (Isaïe 40:26). Ainsi, la Bible attribue l’apparition de l’univers matériel à une source d’énergie vive, le Créateur. Voilà qui s’accorde totalement avec la science moderne. C’est là déjà une raison suffisante pour accorder un grand crédit au récit biblique de la création.

Le premier chapitre de la Bible décrit partiellement quelques étapes importantes suivies par Dieu lorsqu’il a préparé la terre à l’intention des humains. Ce chapitre n’entre pas dans tous les détails, il passe sous silence des points particuliers que le lecteur de l’Antiquité n’aurait de toute façon pas compris. Sous l’inspiration divine, Moïse a décrit la création de la terre en des termes compréhensibles par ses contemporains mais parfaitement exacts.

En lisant la genèse vous constaterez qu’il est divisé en six “ jours ” de création. Or, dans l’hébreu, le mot “ jour ” désigne une période de temps qui peut être de 24 heures, mais aussi beaucoup plus longue. C’est ce que l’on peut déduire de ce qu’elle nomme le septième “ jour ”. Le récit de chacun des six premiers “ jours ” s’achève par ces mots : ‘ Et vint un soir et vint un matin : Xieme jour ’. Or, cette remarque ne figure pas à la fin du récit sur le septième “ jour ”. Et pour cause : au Ier siècle de notre ère, soit environ 4 000 ans plus tard, la Bible signalait que le septième “ jour ” de repos était toujours en cours (Hébreux 4:4-6). Ce septième “ jour ” était donc une période qui s’étalait sur des milliers d’années, et nous pouvons logiquement en conclure qu’il en va de même des six premiers.

Les premier et quatrième “ jours ”
Avant que ne débutent les six “ jours ”, ou périodes, où eurent lieu des activités créatrices particulières, il semble que la terre était déjà en orbite autour du soleil et recouverte d’eau. “ Il y avait des ténèbres sur la surface de l’abîme d’eau. ” (Genèse 1:2). En cette époque reculée, quelque chose devait empêcher la lumière du soleil d’atteindre la surface de la terre ; peut-être s’agissait-il d’un mélange de vapeur d’eau, d’autres gaz et de poussières volcaniques. La Bible décrit ainsi la première période de création : “ Dieu dit ensuite : ‘ Qu’il y ait de la lumière ’ ; et progressivement la lumière vint à l’existence ” ; autrement dit, elle atteignit la surface de la terre. — Genèse 1:3, traduction de J. Watts. L’expression “ progressivement [...] vint ” rend correctement la forme du verbe hébreu employé ici, forme qui exprime une action graduelle dont l’achèvement prend un certain temps. Ce que Dieu commençait le soir (au sens figuré) d’une période, ou ère, de création devenait clair ou apparent progressivement après le matin de ce “ jour ”. De plus, ce qui était entamé pendant une période n’était pas nécessairement terminé au début de la période suivante. Par exemple, la lumière a commencé à apparaître progressivement à partir du premier “ jour ”, mais ce n’est qu’à la quatrième période de création que le soleil, la lune et les étoiles sont devenus visibles de la terre. — Genèse 1:14-19.

Les deuxième et troisième “ jours ”
Avant de faire apparaître la terre ferme lors du troisième “ jour ” de création, le Créateur mit une partie des eaux en suspension, ce qui eut pour effet d’envelopper la terre dans un manteau de vapeur d’eau. Le récit ne décrit pas le mécanisme utilisé, ce qui était superflu, mais il précise qu’il y eut, située entre les eaux en suspension et celles qui recouvraient la terre, une étendue qui est appelée ciel. En temps voulu, Dieu remplit ces cieux atmosphériques d’un mélange gazeux propice à la vie.
Lors des “ jours ” de création, le niveau de l’eau recouvrant la terre diminua jusqu’à ce qu’apparaisse le sol ferme. Dieu semble avoir provoqué l’émergence des continents par le soulèvement des dorsales océaniques. Nous lisons : “ Dieu dit encore : ‘ Que la terre fasse pousser de l’herbe, de la végétation portant semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leurs espèces, dont la semence est en lui, sur la terre. ’ Et il en fut ainsi. ” — Genèse 1:11.Peut-être l’apparition de nouvelles variétés végétales ne s’est-elle pas arrêtée au troisième “ jour ” de création. Il se peut même qu’elle se soit poursuivie jusqu’au sixième “ jour ”, lorsque le Créateur “ planta un jardin en Éden ” et “ fit pousser du sol tout arbre désirable à voir et bon à manger ”. (Genèse 2:8, 9.) Comme nous l’avons déjà dit, l’atmosphère a dû s’éclaircir le quatrième “ jour ” de sorte qu’une plus grande quantité de lumière émanant du soleil et d’autres corps célestes a atteint la terre.

Les cinquième et sixième “ jours ”
Au cinquième “ jour ” de création, le Créateur se mit à remplir les océans et les cieux atmosphériques d’une nouvelle forme de vie, distincte de la végétation : des “ âmes vivantes ”. Notez en passant que les biologistes parlent notamment d’un règne végétal et d’un règne animal, qu’ils subdivisent chacun en sous-groupes. Le terme hébreu pour “ âme ” signifie “ un respirant ”. La Bible précise également que les “ âmes vivantes ” ont du sang. Nous pouvons donc en conclure que la cinquième période de création vit les mers et le ciel commencer à se peupler de créatures dotées d’un système respiratoire et d’un appareil circulatoire. — Genèse 1:20 ; 9:3, 4.Le sixième “ jour ”, Dieu porta son attention sur la terre ferme. Il créa des animaux ‘ domestiques ’ et des animaux ‘ sauvages ’, désignations bien définies à l’époque où Moïse rédigea ce récit (Genèse 1:24). C’est donc lors de cette sixième période de création que les mammifères terrestres furent formés. Qu’en est-il des humains ?Le récit nous apprend que le Créateur décida de produire sur la terre une forme de vie sans équivalent. À son Fils céleste, il déclara : “ Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils tiennent dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et les animaux domestiques, et toute la terre, et tout animal se mouvant qui se meut sur la terre. ” (Genèse 1:26). Ainsi, l’homme serait spirituellement à l’image de son Créateur, dont il manifesterait les qualités. Il serait également capable d’emmagasiner une somme considérable de connaissances. Il aurait donc une intelligence supérieure à celle de n’importe quel animal. Autre différence avec les animaux : la faculté d’agir en suivant, non pas un instinct programmé, mais son libre arbitre.
Ces dernières années, la recherche scientifique a beaucoup travaillé sur le génome humain. En comparant le patrimoine génétique de populations du monde entier, les chercheurs ont apporté la preuve incontestable que tous les humains ont un ancêtre commun, que l’ADN de tous les individus actuellement vivants ou ayant jamais existé provient d’une même source. En 1988, ces travaux ont fait l’objet d’un article de Newsweek intitulé “ À la recherche d’Adam et Ève ”. Ils avaient été réalisés sur un matériel génétique transmis exclusivement par les femmes, un ADN mitochondrial. En 1995, d’autres recherches menées sur l’ADN masculin ont permis d’arriver à la même conclusion, à savoir, pour reprendre les termes de la revue Time, qu’“ il y a eu un ‘ Adam ’ ancestral dont le matériel génétique localisé sur le chromosome [Y] est commun à celui de tout homme actuellement vivant sur la terre ”. Que ces découvertes soient ou non exactes dans leurs moindres détails, elles montrent que le récit de la Genèse, inspiré par Quelqu’un qui l’a vécu, est crédible au plus haut point.
L’univers matériel, dont font partie notre planète et la vie qu’elle accueille, témoigne éloquemment de la sagesse de Dieu .


Mais peut-on vraiment se fier à ce récit de la création et aux perspectives qu’il ouvre devant nous ? Comme vous l’aurez noté, la génétique moderne confirme de plus en plus la version millénaire de la Bible. En outre, des hommes de science sont frappés par l’ordre dans lequel la Genèse relate les événements. Ainsi, le célèbre géologue Wallace Pratt a écrit : “ Si, en tant que géologue, on me demandait d’expliquer brièvement nos théories modernes concernant l’origine de la terre et le développement de la vie sur celle-ci à un peuple simple de bergers, telles les tribus auxquelles s’adressait le livre de la Genèse, je ne pourrais guère faire mieux que de suivre de très près la majeure partie du premier chapitre de la Genèse. ” Il a également remarqué que la succession des événements présentés dans la Genèse — l’origine des océans, l’apparition de la terre ferme, puis de la vie marine, des oiseaux et des mammifères — correspond pour l’essentiel à l’ordre des grandes époques géologiques.

Réfléchissez à ce point : Comment Moïse, voilà des milliers d’années, a-t-il pu connaître cet ordre à moins de le tenir du Créateur en personne ?

Coïyl
Messages : 535
Inscription : ven. 11 mars 2005 23:00

Re: le cauchemar de Darwin: INTOX ???!!!!!!

Message par Coïyl » mer. 9 mai 2007 13:10

je voulais juste remaercier tak pour son brillant exposé créationniste

je m'explique: le sujet de synthese de l'ens en anglais dont je viens de sortir, c'était en bref: démontez les théories créationnistes à partir d'argument scientifiques
et donc, grâce au débat que nous avons eu, j'avais plein de choses à dire :lol: :twisted:

Répondre