et la liberté de penser alors ? FUCK

Revolution, revolution...
Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Ju » lun. 21 nov. 2005 13:37

« Si tu vote pour le plus con d'entre eux, il n y aura plus rien. »(aurore)
« Enfin, j'imagine trois scénario pour toi, qui a su juger les hommes et la politique sans s'y intéresser. »(Aurore, encore la même)
« Si tu ne t'intéresse pas à le vie communautaire, la communauté devrait te laisser crever. » (Moi)
« sauf pour des gens comme Julie qui crachent sur la politique alors c'est sûr qu' après elle leur devient incompréhensible, futile et élitique. »..

« Ju, j'admire ton raisonnement super constructif qui me pousse a dire que la prochaine fois, pense a argumenter ou ferme ta gueule . »(nigtm…)

« Mais je pense (vu le développement de tes messages) que tu n'as dû jamais t'y intéresser. La politique est le domaine le plus noble au monde puisqu'il t'arrache justement à ta vie égoïste pour t'élever au niveau de la communauté, pour son bien-être.
»(…truc muche)

Rejeter la politique, ça se comprend. Vu de loin la politique égale à l’intrigue, à la corruption.
Pour la plupart des gens les politiciens sont des gens sympas,bien braves et indispensables à notre si belle société (-ironie-)..
MAIS , toujours leurs paroles me dégoûtent, leur démarche me révolte. Si j’ai changé d’avis et si je ne suis plus la politique maintenant, c’est grâce à certains gens proches de moi, qui ont passés pas mal d'années en tôle à crever comme des pourritures seul(es/s) au fond d'une cage à se défoncer le crâne contre les murs pour essayer de comprendre.

Je ne suis attirée que par la beauté, la nature,et toutes les autres choses qui m’ont jamais intéressée n’avaient une importance que pour mieux comprendre les gens autours de moi.Mais La politique est loin d’être belle, mais peut-être un jour vous aussi,vous rencontrerez des personnes passionnées par la vie,la vraie, qui vous pousseront à vouloir sortir de ce monde aussi malsain qu'est la politique..

Certains savent, je pense, que les gens bien (relativité) sont une minorité, si cela est vrai, c'est un peu contradictoire avec l'idéal de démocratie et oui... je le pense.

La question d’adoption. Souvent ce n’est ni la tête, ni le cœur qui décide... Mais on verra :tongue: j'ai un incroyable don pour réaliser mes rêves, et même des abrutis mal cervelés ne vont pas m'arrêter, ni me dégouter avec leurs maigres phrases.
les gens qui jugent les autres, la même façon qu'ils me jugent sans me connaître, ceux là n'ont aucun mérite.. je peux l'assurer. et je trouve cette phrase horriblement dure:
"De plus je pense qu'il faut adopter un enfant thaïlandais pour lui donner de l'amour, si c'est juste pour le mettre dans une belle chambre sans aucune affection car tu l'as adopté uniquement pour tes "idéaux", je trouve cela triste surtout pour le gone." (truc muche)
tu es abominable de me dire ça.si tu avais été en face de moi, je t'aurai balancé une sacré droite, roulé dans la boue et craché dans la gorge. quelle horreur, je pense tout fort que des types comme toi devraient mieux aller se pendre directement au lieu de laisser sortir le venin de sa bouche. c'est acerbe. adopter n'est pas un idéal, mais de l'amour vois-tu, un enfant on ne peut que l'aimer... et ce n'est pas un rêve impossible comme celui par exemple de caresser la lune avec une plume..non, loin de là, une femme habitant vers chez moi vient d'adopter son deuxième enfant. bien sûr que la volonté fait tout. Pourtant là aussi, il peut arriver que je change mon avis d’un seul coup et je ne saurais pas l’expliquer.. mais c'est la vie tout court !!


Ahhh que le langage mal employé pêut être source de malentendus, .. je ne prends même pas de minuscule plaisir à vous lire, c'est dommage, et je suis beaucoup plus vexée par vos mots à l'envers, vos menaces plus que primaires, vos phrases d'arriérés que par vos idées.... et ...

je préfère encore me taire afin de vous laisser chahuter comme des grands sur ce forum. Dommage, je n'ai pas encore trouvé comment on fait pour se désinscrire. ..


Julie.
mon amant à moi ce n'est pas la politique, ... lalalalala... mais la liberté, la vraie...
je préfère encore mourir d'overdose, seringue dans l'autoroute bleue, le ventre ouvert en pleine canicule sur du goudron, (avec de la salsa et java punk derrière moi, mon petit plaisir obligé) que de savoir qu'ici j'ai dialogué avec des certains pas drôles d'écervelés comme on en trouve un peu partout ailleurs.. en france.
FUCK

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Niko » lun. 21 nov. 2005 20:13

Et ouai les mecs, y a eu p-ê acharnement là..
C vrai ke ta citation de jsais pas ki sur le gosse c'étai vraiment pas cool et rempli d'un préjugé carrément con.
Pour les trucs à flo sur l'argumentation ou les phrases choc de moi, je trouve dommage que personne ne veuille essayer de comprendre les jugements irrationnels.
"On imagine des choses et leur activité, et nous voilà bien loin de la certitude immédiate"

Surtout que on entend gavé souvent dire que la politique c'est de la merde, que çà sert à rien alors pourquoi s'indigner à ce point? Mais j'adore leur fougue à défendre cet idée
J'éspère en ce ki concerne mes propres coup de gueules ke tu m'as compris, mais mea culpa si j'ai participé à ce ke tu as ressenti comme de l'hostilité ambiante

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Nightmare Theater » mar. 22 nov. 2005 06:44

@ juju :Moi j'aime surtout le fin :mrgreen: .

@ niko : Et le type que tu trouve qu'il a été pas cool (super francais comme phrase), c'est Moi (non, pas moi mais lui), pke la délation, y'a que ca de vrai.

Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

...

Message par Ju » mar. 22 nov. 2005 15:10

oki c'est cool alors

Moi
Messages : 58
Inscription : jeu. 6 oct. 2005 23:00

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Moi » mar. 22 nov. 2005 17:10

Je m'abstiens de répondre à de telles infamies. (Ah mince qu'est cce que je fais alors ?)

Moi
Messages : 58
Inscription : jeu. 6 oct. 2005 23:00

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Moi » mar. 22 nov. 2005 17:16

Attendez, je vais faire un ptit mix :
et même des abrutis mal cervelés ne vont pas m'arrêter, ni me dégouter avec leurs maigres phrases.
(truc muche)
Pas mal celui-là parce que tu nie mon existence, c'est fin... bravo ! :cheers:
.si tu avais été en face de moi, je t'aurai balancé une sacré droite, roulé dans la boue et craché dans la gorge. quelle horreur, je pense tout fort que des types comme toi devraient mieux aller se pendre directement au lieu de laisser sortir le venin de sa bouche.
Je loue ton imagination et je pense que ca pourrait être vrai vu ma carrure. En fait je ne voulais pas tant être méchant que te faire réagir. En effet tes propos pouvaient prêter à confusion et donc je disais bien au contraire qu'il fallait adopter par amour alors que tu t'exprimais mal : tu avais l'air de dire que c'était un substitut à la politique. Et c'est vrai que cette pensée contre laquelle je me bat est inhumaine !
vos menaces plus que primaires, vos phrases d'arriérés que par vos idées.... et ...
C'est l'apothéose ! :cheers:

Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

....

Message par Ju » ven. 2 déc. 2005 12:19

oki pour l'adoptement je suis soulagée :) ... pour ce que je devais te faire bah je retire.
sinon... :eye: :eye: ...

allez tcho :dwarf:

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par clement » sam. 10 déc. 2005 15:04

Juste une remarque, ce n'est parce qu'on s'intérresse à la politique qu'on a une vie chiante et qu'on est pas libre. Bon, après il y a toujours les extrèmes, ceux qui aiment la politiques ne sont peut-être pas aussi libre que toi.
Autre remarque, mourir d'une overdose sur une aire d'autoroute, pour moi, ce n'est pas avoir vécu librement, mais emprisonné.

Dernière chose, je n'ai pas compris le rapport entre ton entourage qui est allé (ou qui est) en prison, et le refus de politique.

Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

....

Message par Ju » sam. 10 déc. 2005 15:12


je ne dit pas que ceux qui s'intéressent à la politique ont une vie fade et gniangnian mais...pour moi, ils perdent du temps pour rien. la vie est trop courte pour penser à ça.

euh...mourir d'overdose sur une aire d'autoroute c'était plutot un bad trip.. bref.

la politique, le gouvernement, et tout ce même système me dégoute, des amis ont pourris (et pourrissent encore) dans des prisons, à cause de qui ?

Moi
Messages : 58
Inscription : jeu. 6 oct. 2005 23:00

Re: et la liberté de penser alors ? FUCK

Message par Moi » sam. 10 déc. 2005 17:17

D'eux ?

Répondre