période médiévale

Revolution, revolution...
Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: période médiévale

Message par Nightmare Theater » mar. 22 nov. 2005 06:45

Niko a écrit :Tu trouve que y a beaucoup de référence au Moyen-âge chez nous?!! Jtrouve vraiment pas, et si il y avait pas tous ces rolistes de m... :mrgreen: :mrgreen: ,j'en entendrais pas trop parler. Koike c vrai ke il y a les walt disney kan même.
Ouais, mais t'es cerné pas tous ces roliste de merde. Tu les attires comme des mouches. T'es foutu vieux. :mrgreen:

Moi
Messages : 58
Inscription : jeu. 6 oct. 2005 23:00

Re: période médiévale

Message par Moi » mar. 22 nov. 2005 17:26

je sais que mes mots ne sont pas appropriés
Pourquoi ?

nono
Messages : 212
Inscription : jeu. 26 mai 2005 23:00

Re: période médiévale

Message par nono » mer. 30 nov. 2005 18:44

le prob avec la période medievale c'est kon se contente tro souvent d'en voir le coté restrictif des choses
il y a plusieurs verités d'abord come la dit niko ya la misere un peu de partout et les films etc ne nous montrent leplus souvent ke des nobles (normals les bouseux c pa interressant)
ensuite ya l'eglise presque l'inquisition une hyper surveillance de la société sur ce point, et une dictature tyrannik de la papauté qui bien sur privilége les nobles et religieux ( evidemment sinon ca serai pa equitable !!)
mais face a tous ca on peu peut-etr parler de l'immence qualité artistik ke degage cette epoque :
tout d'abord au niveau musicale : c'est lepok ou on va commencer a relever sur papier la musik c a dire passer dune transmission orale a ecrite dou le fait ke la musik soit plus rependu et plus professionalisée et respectée (on parle un peu moins de bouffon du roi etc)
ensuiteau niveau des habits c kan meme super magnifik ce kil faisiat mais bon en meme tps c vrai ke cela ne concerani ke les nobles
ensuite ya les enluminures et ca c tro top
et enfin nivo architectural je parle des temples moi je suis adepte
et pis c vrai ke ya un peu le coté chevaleresk ki me seduit
moi mon cheval et mon épée alala c bo de revé

Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

....

Message par Ju » ven. 2 déc. 2005 11:51

la période médiévale, c'est l'époque qui peut faire rêver.. les technologies n'existaient pas, les voitures idem c'est clair.
c'est vrai que les belles histoires d'amour devaient être assez dures, et peu de personne choisissaient vraiment leur destin.. surtout dans les classes pauvres.
j'ai du mal à m'imaginer vivre les pieds dans la boue avec deux bougies en guise de lumière, dans une maison où les poules vivaient aussi.
j'ai aussi du mal à m'imaginer, manger du pain rassis, dormir dans de la paille... ou alors vivre dans un chateau glacial !!! et pas sans danger.
Mais je ne sais pas, peut-être que les films (braveheart, ... robin des bois..) m'ont mis dans le crâne la nostalgie de ce temps là...

Etant du sexe féminin, je trouve qu'aujourd'hui l'image des femmes est en pleine libération (si on peut appeler ça de la libération..BREF.) avant, c'était plutôt l'inverse, et
je ne crois pas qu'il existait de mouvement féministe à cette époque là.. (je sais pas en fait)et l'idée de m'imaginer vivre à l'époque médiévale, est une image qui me plait beaucoup... car j'aurai crée ce mouvement des femmes et j'aurai eu mon nom dans les livres d'histoires !!! (hi hi)
le trip de julie, yiahou on applaudit s'il vous plè (-sic-)

m'enfin, j'aurai aimé faire un petit saut dans le passé, pour comprendre certaines choses de plus près.. la sorcellerie à cette époque, les sorciers (ça devait être bien gore quand même..) et le génocide des soi-disant "sorcières", et des "athés" au bûcher.

peut-être que je m'attache beaucoup simplement parce que des tas de gens sont morts dans l'obscurité à cause de la religion, des seigneurs et de leur tyrannie... etc. cette masse d'innocents nommés coupables à l'époque, je les admire (même si je ne sais pas vraiment qui sont-ils). ils sont morts pour leur idées, ils se sont battus, morts pour notre liberté actuelle... sans même le savoir. j'aime ces héros et héroïnes pleins de courage.

bref, je stoppe.

Ju
Messages : 610
Inscription : lun. 7 nov. 2005 23:00

.....

Message par Ju » ven. 9 déc. 2005 12:21

non je ne pense plus ce que j'ai dit.
peut-être que je m'attache beaucoup simplement parce que des tas de gens sont morts dans l'obscurité à cause de la religion, des seigneurs et de leur tyrannie... etc. cette masse d'innocents nommés coupables à l'époque, je les admire (même si je ne sais pas vraiment qui sont-ils). ils sont morts pour leur idées, ils se sont battus, morts pour notre liberté actuelle... sans même le savoir. j'aime ces héros et héroïnes pleins de courage.
en fait c'est con ce que j'ai dit, tout n'est pas si différent aujourd'hui...
bref.

Il faisait un temps triste et sans "dessus deux" sous , le monde des humains était gris limace,(julieeee) à force de dire je, tu, je, tu les je nous s’écorchaient sur la boue, les pauvres gens tuaient le temps à coup de pierre.

Au coeur de ce moyen-age les plus friqués se chauffaient à l'os de gazelle, assoiffés par la tiédeur sèche de l'ennui, ils buvaient la transpiration de petites mains anonymes soit les esclaves made in states.

L'essentiel n'existait plus pour le coeur, seules les apparences comptaient, heureux qui comme un esclave trimait en chantant, il aura toujours le temps de mourir dans la joie de la merde accomplie.
Voyant le regard terne du pauvre crevé de froid, certains appréciaient mieux le retour quotidien dans la chaleur de leurs foyers.

Le plaisir solitaire de fermer sa porte derrière soi...devenait une règle, une transe qui frôle le summum.
Ils pissaient sur eux comme tu pleures assis sur le malheur devant ta télé.

En ce temps-là, chers Amis, les gens pauvres étaient armée tels de bons paysans fatigués par le boulot, ils attendaient la soupe en rêvant qu’une lumière auréole leur quotidien, qu’elle transperce enfin les ténèbres noires du moyen age, ..., le beau voyage en mer, hélas était foutu, seuls quelques oiseaux pour les faire rêver.

Des personnes vivaient sur de vagues trottoirs nus entre deux bateaux immobiles, une saison en hiver sous le rire cynique et gras des enfants qui allaient à l'école, et des personnes qui allaient travailler.

un ami tenait à compléter mon texte (rhoo le méchant vilain garçon)
"Nous faisions bien attention de ne pas marcher dedans, nos mamans racontaient que cela apportait le malheur de jouer à un, deux, trois, clochard! Attention, ma puce, tu peux attraper des poux."c'était le moyen age de tout.

Aujourd'hui, heureusement tout va bien mieux, nous sommes résolument dans le siècle des néons, Rome ne peut plus brûler, notre civilisation tiendra, tous ensemble, tous ensemble et pif, paf, plouf, dans la toundra nous vivrons heureux.
Cela est possible depuis que les humains ont enfin compris que l'autre est magnifique, qu’il camoufle un trésor commun au fond, de ses yeux celui de, porter la vie, la vie, la vie, la vie. (c'est chouette ce qu'il dit... il a rattrapé le début de mon texte loool)

bisous

Répondre