révolution...

Revolution, revolution...
Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: révolution...

Message par Nightmare Theater » mar. 13 sept. 2005 09:05

Moi je ne me suis pas assé penché sur les idées réelles proposées par les politiques pour choisir en toute objectivité, mais mon raisonnement actuel se rapproche de selui de sam.

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: révolution...

Message par clement » ven. 16 sept. 2005 16:10

J'ai eu oui dire qu'il y a pour l'instant trois candidats potentiel pour la gauche, mais j'ai oublié leur nom, encore faut il qu'il arrive à avoir leur 500 signatures.

gandi
Messages : 84
Inscription : mar. 23 août 2005 23:00

Re: révolution...

Message par gandi » ven. 16 sept. 2005 16:23

et si on revenait a l'idée principale du forum... qui serait partant pour refaire 68, boulverser le gouvernement... n'allez pas me dire que c'est une utopie, sa a été fait sa peut se refaire...

sam
Messages : 292
Inscription : mar. 28 déc. 2004 23:00

Re: révolution...

Message par sam » sam. 17 sept. 2005 10:19

Mai 68 n'a pas "boulversé" le gouvernement puisque suite à la dissolution de l'assemblée nationale par De Gaulle, son parti a de nouveau remprté la majorité. Les principales conséquences de mai 68 ont été la libération des moeurs (contraception,féminisme, etc) et des avancées sociales comme la hausse des salaires, la réforme des universités, ou encore l'augmentation du droit syndical à l'intérieur de l'entreprise qui pour moi auraient été accomplies un jour ou l'autre.
Quelles seraient les revendications pour une nouvelle révolution?
Au niveau des moeurs, a part la dépénalisation et le mariage gay je ne vois pas.
Et puis au niveau des idées politiques il faut savoir que mai 68 a été dirigé par des étudiants d'extrème gauche (maoistes, communistes, anarchistes, etc) et que ce qu'ils revendiquaient au départ est bien loin de ce qui a été obtenu.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: révolution...

Message par Nightmare Theater » lun. 19 sept. 2005 04:23

De plus, mai 68 n'a été un mouvement que Parisien. Il ne s'est rien passé de notable ailleurs. Meme si un second mai 68 se passait, pas sûr kon ai les mouvement de liesse & de foule a lyon, par exemple... Pour l'instant_____________C'est mort :(

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: révolution...

Message par Niko » mer. 21 sept. 2005 20:02

Moi: Mai 2005 n'aura pas lieu dans une France dépolitisée (tt çà ne compte plus trop au fond, en + ts des pourris,...). c mon avis

Les spécialistes: G lu ds courrier international et alternative éco une expression de spécialiste:
La France est en train de rentrer ds une phase "prérévolutionnaire" car le peuple se défie ds hommes politiques voire -pire- st indifférents ( les jeunes) ce qui indiquerait une crise du régime (5émé république) .

Ma sélection: Notre société n'est plus encadrée par des lois, elle est normalisée:
à la place de l'interdit ou du pouvoir (étrangement absent) se multiplient des punitions disciplnaires et administratives qui répriment, que dis-je qui normalisent tt le monde.
Il ny a plus de loi, mais des "mesures" dont la seule portée médiatique normalise les populations (voir la sécurité routière, mais la sécurité en général: on s'attend tjr à croiser plein de flics partt quand le thème de l'"insécurité refait surface ds les discours politiques relayés par les médias de masse, de normalisation pourrais-je dire)

Et encore: Le statut de la loi ds notre monde contemporain, entre banalité et théatralité, aboutit à une sorte d'invisibilité du pouvoir et de l'instance punitive pr notre société d'image ou domine la vacance du pouvoir.
C'est dans ce cadre pervertible (il y a quand même bien des gens qui ont voulu cet état de fait, et qui le maintienne, tt en étant absent, ah la bonne feinte! enfoiré...) que la révolution (analogue ou autre) est censée s'inscrire.
Ces idées st des reformulations de Julia Kristeva: "sens et non-sens de la révolte" même si ces arg st complètement anecdotique ds son bouquin, qui traite de psychanalyse ( et de révolte, donc).

Je suis en cela favorable à une prise en compte de l'Homme comme sujet, comprenne qui voudra

clement
Administrateur du site
Messages : 2021
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Re: révolution...

Message par clement » sam. 24 sept. 2005 09:43

En ce qui concerne les lois, j'ai la flèmme d'y réfléchir, mais je préssens de failles dans ces propos.

Autrement, pour une nouvelle république, il faudrait qu'elle soit basée non plus sur des interdis ou contraintes mais sur un état d'esprit qui met en avant les plaisir et qualités de l'homme (recherche, découverte, création artistique, sport, ...) plutôt que ces vices (en particulier l'éconimie).

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: révolution...

Message par Niko » sam. 24 sept. 2005 10:33

Fais gaf à ce que tu va dire c'est une femme connue et ne vous en déplaise de gauche

Tuzune Tare
Messages : 370
Inscription : ven. 23 sept. 2005 23:00

Re: révolution...

Message par Tuzune Tare » sam. 24 sept. 2005 21:20

pour répondre a Kesta la politique c vrai c trés compiqué mais ya plin de truc intéressant
comme le fait de défandre tes drois et seux de tes enfants
il faut une révolution car le peuple se désintéraisse de la politique et si plus personne ou presque n'y fai plus attention le gouvernement poura alors fair se qu'il veut
une révolution ,par la mass de personne engager poura alors fair soulever les ésprit des pauvre citoyen de france entérrer sous leur impots ,taxe et cotisation pour la retraite
et tout les françai marcheron main dans la main (transportant des pavés) dans les rues des villes et la peut etre le gouverneman nous entendra et nous pouron changer de politique et maitre vraiment le peuple o pouvoir et pas un ramassi de politicien véreux
AUX ARMES!!!!!! :bom:

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: révolution...

Message par Niko » dim. 25 sept. 2005 14:49

La menace ds français marchant mains ds la main est tellement illusoire ke les politiques s'en tiennent au conflit d'intérêt.
jviens de lire un bouquin, d'un historien, M. Winock, et apparamment pr les historiens c'est dans un contexte où le régime politique est accepté par tous que les hommes politiques se livrent au conflit d'intérêt. Mais g dit je sais pas où ke certains politologue considérait après l'échec de la constitution la situation française com pré-révolutionnaire.
Tt çà c du rapporté, j'enlève rien à ce ke tu viens de dire

Répondre