Microsoft condamné pour abus de position dominante en Corée

Venez palabrer & debatre de l'actualité... (cliquez sur Agora pour rentrer)
Répondre
clement
Administrateur du site
Messages : 2020
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Microsoft condamné pour abus de position dominante en Corée

Message par clement » lun. 12 déc. 2005 22:06

07/12/2005

Microsoft a été condamné mercredi à débourser 32 millions dollars par l'autorité de régulation commerciale sud-coréenne pour abus de position dominante, infligeant un nouveau revers au géant américain qui multiplie les indemnisations amiables de certains concurrents.
La Commission de la concurrence sud-coréenne a condamné la firme de Redmond à acquitter une amende de 32 millions de dollars pour avoir violé les règles du commerce.
"Les pratiques de Microsoft ont entravé la concurrence dans l'accès au marché et le monopole qu'il détient a lésé les intérêts des consommateurs", a déclaré son président, Kang Chul-Kyu, à des journalistes.
Le numéro un mondial des logiciels devra retirer son service de messagerie imposé lors de la vente de son système d'exploitation Windows XP, qui limite l'accès de produits concurrents, a jugé la Commission.
Microsoft dispose de 180 jours pour découpler la messagerie du système d'exploitation et devra en outre proposer à la vente deux versions de Windows, dont l'une sera purgée de ses logiciels phares Media Player et MSN Messenger.
"Nous espérons que Microsoft prendra conscience de sa responsabilité en tant que numéro un mondial de logiciels et fera en sorte d'éviter désagréments et mécontentement à ses clients", a ajouté le président de la Commission.
En octobre, Microsoft a déboursé 761 millions de dollars pour résoudre à l'amiable un litige l'opposant à l'un de ses adversaires les plus acharnés, l'éditeur américain de logiciels RealNetworks, en échange de l'abandon de la plainte antitrust que ce dernier avait lancée contre lui en décembre 2003.
RealNetworks accusait son rival d'user de son quasi monopole pour imposer aux fabricants de PC d'installer en série avec ce système d'exploitation son logiciel Media Player.
Le géant américain a également soldé le mois dernier, toujours en dehors des prétoires, une dispute analogue avec le portail internet sud-coréen Daum Communications Corp pour un montant de 30 millions de dollars.
Cet accord est toutefois distinct de la condamnation prononcée mercredi par la Commission de la concurrence.
En mars 2004, la Commission européenne avait condamné Microsoft pour abus de position dominante à une amende record de 497 millions d'euros et à une série de mesures correctives. Bruxelles exigeait notamment que Microsoft commercialise une version de son système d'exploitation vedette Windows dépourvue de son lecteur audio et vidéo Media Player et qu'il divulgue certains protocoles informatiques confidentiels nécessaires au dialogue entre Windows et les produits concurrents.
Si le groupe américain s'est conformé à certains points, il a néanmoins fait appel de la décision de l'exécutif européen et continue à lier le Media Player à Windows. La Commission est notamment toujours insatisfaite sur la mise en oeuvre du remède concernant l'interopérabilité

Répondre