La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Venez palabrer & debatre de l'actualité... (cliquez sur Agora pour rentrer)
clement
Administrateur du site
Messages : 2020
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par clement » jeu. 3 nov. 2005 21:47

La Banque centrale européenne (BCE) a entretenu jeudi l'idée d'une hausse de taux prochaine dans la zone euro, en insistant de nouveau sur les risques de surchauffe des prix et sur sa volonté d'agir à tout moment si besoin.

"Une grande vigilance est nécessaire face à la montée des risques pour la stabilité des prix", résultant de la hausse des prix du pétrole brut, a déclaré le président de la BCE Jean-Claude Trichet lors d'une conférence de presse, à l'issue de la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs.

M. Trichet a aussi insisté sur les dangers potentiels de dérapage des prix induits par la très forte croissance de la masse monétaire, qui rassemble l'argent disponible rapidement pour l'achat de biens. Et il a aussi pointé du doigt l'ascension quasi-irrésistible des crédits au secteur privé, qui favorise l'emballement des prix de l'immobilier.

Malgré tous ces dangers, le conseil des gouverneurs a laissé le principal taux directeur de la zone euro inchangé à 2%, niveau qu'il occupe depuis près de deux ans et demi.

Les taux de la BCE "restent toujours appropriés", a estimé M. Trichet, notant le caractère "très accommodant" de la politique monétaire, qui permet d'emprunter à des taux très bas et soutient ainsi l'activité économique.

La grimpée de l'or noir n'a pour le moment pas débouché sur une forte augmentation des salaires ou une augmentation des prix de vente des produits industriels, ces effets secondaires inflationnistes tant redoutés par les gardiens de l'euro.

Du coup, l'inflation sous-jacente à moyen terme, critère essentiel utilisé par la BCE pour déterminer sa politique, reste maîtrisée, selon M. Trichet.

Mais "nous n'attendrons pas que les risques inflationnistes se matérialisent pour agir", a-t-il prévenu. "Nous sommes très clairs sur ce fait: nous agirons à tout moment" sur les taux "si nécessaire", a-t-il réaffirmé.

Lors de leur réunion, les gouverneurs ont discuté "des pour et des contre d'une hausse de taux" ainsi que de la pertinence de laisser ou non les taux inchangés. C'est cette dernière option qui a été choisie. "Nous sommes arrivés à un consensus", a-t-il précisé.

Côté croissance économique, le président de la BCE a jugé que l'activité semblait se "renforcer" au regard de récents indicateurs. Cela est en ligne avec les prévisions de la BCE qui mise sur une reprise économique progressive à partir du second semestre.

Même si la croissance de la zone euro a souffert du pétrole cher ces derniers trimestres, "il semble que l'économie a montré une considérable résistance à ce choc, grâce aussi au soutien d'une politique salariale modérée", a-t-il souligné.

Pour les économistes, la BCE s'est gardé jeudi toutes les options ouvertes, y compris celle d'augmenter ses taux dès sa prochaine réunion de décembre.

"On ne note pas de durcissement du ton", souligne Michael Schubert, analyste à la Commerzbank, mais les gardiens de l'euro ont signalé avec force qu'ils sont "prêts à agir".

Selon lui, la BCE a encore besoin de s'assurer que la croissance économique de la zone euro est bien sur les rails. Le produit intérieur brut du troisième trimestre doit être publié fin novembre.

Car le scénario d'une reprise pourrait encore être contrarié par les prix élevés du pétrole, mais aussi par une consommation des ménages globalement faible, a souligné Jean-Claude Trichet.

Bon, question pour Nico ou Sam ou Moi, si j'ai bien compris, quelles conséquences majeurs ce changement va-t-il faire ?
Je pense que c'est au niveau de l'industrie, elles vont avoir plus de mal "à tourner" et donc on va avoir une hausse des prix, si j'ai bien compris.

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » jeu. 3 nov. 2005 23:21

Tu parles du changement qui a été un peu sous-entendu ac cette expression de "prêt à agir" voulant signifier une hausse des taux pr la prochaine réunion en décembre?
Jt demande çà pke pour l'instant ya pas de changement ils ont confirmés les taux (directeurs, mais bref) à 2%..

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » jeu. 3 nov. 2005 23:40

En admettant que oui, juste quelques précisions imprécises pr se faire une idée du problème fondamentale: la BCE se préoccupe d'une chose avant tout: elle veut contrôler l'inflation qui fut néfaste ds les années 80 en Europe, et dont elle a garder un souvenir amère.

Pourquoi la BCE relèverait les taux? pour contrer l'inflation

Pourquoi des taux bas favorise-t'ils l'inflation? Car ils encourage l'obtention de crédits, et donc augmentent la masse monétaire en circulation donc, plus prosaïquement, les prix.(l'inflation c'est l'augmentation de la masee monétaire, ou des prix, la première engendrant forcément la dexième). Ici l'inflation est encouragée par la hausse des prix de production dûs à la hausse des prix du baril, qui entraîne une hausse de la demande de crédits pr continuer à financer la production dc éventuellement une augmentation de l'inflation. C'est cet évènement qui constitue ici une source d'inquiétude pour la BCE.

Pourquoi l'inflation peut-elle être néfaste?
Si elle est trop rapide, on à un déséquilibre: les prix augmente alors que les ressources stagnent dc soit la consommation est ralentie en premier, soit la production (sachant que le tt formant un circuit, les problèmes se transmettent). Dans tt les cas on est amené à produire moins de richesse et en économie, on appelle çà une crise.
Remarquons pourtant qu'ici l'inflation favorise les ressources d'une catégorie d'entreprises: les compagnies pétrolières. Elle favorise aussi les ressources de l'Etat français en particulier qui taxe les revenus pétroliers ac la TIPP.
Théoriquement si l'inflation est progressive, les salaires augmentent dans le même temps que les prix et donc en fait il n'y a pas vraiment de problème. C'est le cas de figure actuel que le BCE entend protéger.

Mais je dirais juste que cette vision de l'inflation est pour bcp d'économistes archi dépassée, et elle est dû comme je l'ai rapidement rappelé au début à un "traumatisme historique" pr la BCE. Voir alors les USA pr une autre vision de l'inflation.
Sur ce débat, voir le sujet: Le keynésiannisme: l'inflation y est présenter comme une arme économiques ds mon premier message, et je ne fais que reprendre des journalistes..

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » ven. 4 nov. 2005 00:08

Tt ce bla-bla pouvant paraître inutile, alors je dirais que ouai cette hausse des taux d'intérêts directeurs, qui grossièrement tirent le profil de tous les taux d'intérêts en Europe, peut d'une part faire baisser le crédit aux particuliers donc les "consommateurs", comme c mignon, auront peut-etre moins la possibilité de consommer, les entreprises tourneront moins bien, etc...

Mais il a dit un truc important le Truchet, c'est que des taux bas, cela favorise la hausse des prix dans l'immobilier. Et oui chez le consommateur lambda quand tu fais un crédit c pour ta bagnole ou ta baraque (ou ton appart, bref). Dc si le taux est bas tu achètent plus facilement (d'autant que les prêts pr acheter de l'immobilier c des gros prêt et que le
taux est en%) dc on a depuis qqes années une augmentation forte de la demande sur le marché de l'mmobilier dc les prix ont bcp augmenter ces dernières années. Du coup une hausse des taux pourraient faire baisser les prix de l'immobilier et ne ferait dc pas forcément baisser la consommation,et à sa suite la production, etc etc ..., bref on aurait pas forcément de ralentissement de l'économie.
Mais Truchet annonce qu'il laisse encore un peu de temps, histoire d'être sûr que l'éco tourne bien car pr lui c quand elle tourne le mieux qu'elle digére ce genre de choc. Comme quoi il semble bien que les sphères économiques doive la craindre, cette hausse des taux. D'autant qu'en France, c'est surtt la consommation qui pousse l'économie depuis plusieurs années. C'étais marquer ds "alternatives économiques" mais comme pouvoir d'achat des classes moyennes et basses diminue, et bien j'avoue que je l'avais pas vu comme çà.

N'empêche, le coup de l'immobilier c'est vraiment pas du flan vu ce que représente le prix du loyer pour les bas salaires et les classes paupérisées, pke c devenu vraiment halucinant!!
Vous qui êtes des étudiants ou de futur étudiants, devez savoir combien il est devenu difficile de se loger. Et bien cette info, et oui miracle, vous concerne p-ê bcp plus directement qu'à première vue. Mais j'attend encore de voir si ds les faits cette hausse ralentiras vraiment la hausse des prix de l'immobilier... j'en reparlerais p-ê ds un an sur ce site..

Enfin pr ceux qui pensent aux locataires, qui n'achètent pas directement de l'immobilier, et je le dis pke j'y ait penser aussi, penser que les locataires louent à des propriétaires.

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » jeu. 10 nov. 2005 17:47

et là jme sens seul c normal tt çà est très chiant et paraît largement éloigné des réalités immédiates.
ce ki m'étonne plus c ke y ai personne pr dire "mais tu nous casse les tuuuuuuuuuut ac tes trucs on s'en branle retourne chez ta mère" ou qqc du genre koi...

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Nightmare Theater » jeu. 10 nov. 2005 20:22

Faudrais d'abors lire ton gros tas de bouze avant de t'insulter... Mais puisque cca te fais plaisir, je t'emmedre toi et tes vieilles analyses élitiste de mes deux. On sait que ca te fais plaisir quand les gens comprennent pas ce que tu écris, ca te donnes l'air suppérieur. Mais enfait c'est qu'on s'en bats la rate. On a pas de temps a perdre pour tes analyses pseudo intellectuelles de capitaliste refoulé. Tu peux te les carrer ou je pense.

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » ven. 11 nov. 2005 00:13

ok jle ferais plus. jme garde çà pr moi

:boulet:
c pr moi

Moi
Messages : 58
Inscription : jeu. 6 oct. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Moi » ven. 11 nov. 2005 08:20

Bah c'est pas vraiment çà, mais tu expose une théorie, à partir de là y a pas de débats qui démarrent, donc réagir à rien, c'est toujours assez difficile ! :DD

Sinon c'est intéressant, mais quel est le modèle US alors ?

Ils ne voient pas l'économie comme cela, ok ! mais alors comment ? :mrgreen:

Niko
Messages : 517
Inscription : mar. 26 avr. 2005 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Niko » dim. 13 nov. 2005 20:45

on en a déjà parler ds le keynésiannisme: utilisation de l'arme budgétaire (400 milliards d'euros de déficit, kan en Europe ce mot semble représenter le diable en personne), et politique active sur les taux d'intérêts
Mais eux ils ont des avantages particuliers en tant ke nation dominante, vu ke comme tt le monde sauf l'UE veut des dollars(parce que on a confiance en lui), ils en prêtent beaucoup, et renflouent ainsi leur déficit avec les intérêts sur ces prêts là:ce sont les fameux "bons du trésor" américain. C'est pour çà ke l'on entend dire souvent ke les usa creusent leur dettes sur le dos de la planète...Alors oui je réaffirme que l'UE est à l'ouest ac sa fixette sur l'inflation et ke nous sommes des retardés de l'économie, mais il fo dire ke les usa sont hors compétition et peuvent se permettre des déficit hallucinant.

Nightmare Theater
Messages : 2137
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00

Re: La BCE entretient l'idée d'une hausse de taux prochaine

Message par Nightmare Theater » lun. 14 nov. 2005 07:05

Putain, mais j't'avais di de fermer ta gueule!!! :spiderman:

Répondre