Les embryons de dinosaure les plus vieux du monde identifiés

Venez palabrer & debatre de l'actualité... (cliquez sur Agora pour rentrer)
Répondre
clement
Administrateur du site
Messages : 2020
Inscription : lun. 13 déc. 2004 23:00
Localisation : Grenoble, France
Contact :

Les embryons de dinosaure les plus vieux du monde identifiés

Message par clement » ven. 29 juil. 2005 17:33

Deux embryons de dinosaure vieux de 190 millions d'années découverts il y a moins de 30 ans en Afrique du Sud, ont été identifiés comme les plus anciens jamais retrouvés au monde.

"Nous avons découvert les plus vieux embryons de dinosaure du monde qui datent d'environ 190 millions d'années", a annoncé vendredi à Johannesbourg, Mike Raath, conservateur de l'Université de Witwatersrand au cours d'une conférence de presse.

"C'est aussi le plus vieil embryon d'animal terrestre jamais découvert", a-t-il ajouté, précisant que le plus ancien connu à ce jour datait de 90 millions d'années.

Les deux embryons avaient été trouvés dans les années 1970 dans la province du Free State (centre) par le professeur sud-africain James Kitching, décédé en 2003.

Faisant partie d'un groupe de sept oeufs découverts dans le parc national du Golden Gate Highlands, sur le chantier d'une route en construction, ils étaient depuis demeurés sur des étagères de l'université de Witwatersrand à Johannesbourg, en attendant de pouvoir être examinés par un expert.

"A l'époque de la découverte, personne en Afrique du Sud n'avait l'expérience ou la capacité de les analyser, en raison de la finesse des os embryonnaires et de leur position incurvée dans les oeufs", a expliqué Mike Raath.


Mais en janvier 2000, le professeur canadien Robert Reisz de l'université de Toronto emprunte les oeufs pour analyse et son assistante Diana Scott met alors en évidence les caractéristiques des embryons découverts.

Il s'agit d'embryons de Massospondylus carinatus, une espèce répandue en Afrique du Sud et mesurant jusqu'à cinq mètres de long pour les adultes.

"L'identification de ces embryons a permis aux chercheurs de reconstituer en détail la croissance du dinosaure depuis l'oeuf jusqu'à l'âge adulte, une première pour un dinosaure", a déclaré Mike Raath.

La croissance du Massospondylus est caractérisée par une modification importante de son anatomie: quadrupède à la naissance, il devient partiellement bipède à l'âge adulte, contrairement à d'autres animaux qui subissent une évolution contraire.

Le cou croît proportionnellement plus vite que le reste du corps et la croissance de la tête, proéminente à la naissance, ralentit. Le Massospondylus se nourrit de plantes et de termites.

"Ces petits dinosaures n'avaient pas de dents, ce qui nous fait penser qu'ils devaient être nourris par leurs parents", a noté le docteur Raath, ajoutant: "Si cette interprétation est correcte, cela constituerait la plus vieille trace de soin parental".

Mike Raath et Diana Scott font partie d'une équipe de cinq chercheurs dirigée par Robert Reisz, auteurs d'un article décrivant les embryons, publié vendredi dans la revue spécialisée Science.

Répondre